REFLEXION

Le parlement a perdu toute crédibilité



La secrétaire générale du parti des travailleurs Louisa Hanoune est revenue  sur plusieurs points en lien avec la révision constitutionnelle, la situation sanitaire ou encore le climat de «répressions les libertés » en ce temps de confinement. Lors de l’ouverture de la réunion du comité central de son parti, Mme Hanoune a évoqué la question épineuse de la révision de la constitution. Tout en s’interrogeant sur le timing choisi pour cette révision, elle a critiqué le passage de projet devant le parlement actuel, a rapporté le journal liberté. Elle a, en effet, souligné l’absence d’un sérieux débat de fait de la fermeture totale due à l’épidémie de covid-19. Mme Hanoune a également pointé du doigt le passage de projet de révision constitutionnelle devant un parlement de le « îssaba » qui a perdu sa crédibilité. Pour elle, il s’agit d’une campagne pour le « oui ». Elle a également réitéré la position de son parti qui « ne peut contribuer à l’aggravation de système présidentialiste ».

Réflexion
Samedi 26 Septembre 2020 - 16:23
Lu 144 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-10-2020.pdf
2.89 Mo - 19/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+