REFLEXION

Le maire du Hirak et l’école coranique



Le maire du Hirak et l’école coranique
Assis derrière une table au fond de la salle de la cafétéria Boukhalfa, tenant son journal enflammé par les scandales, Moul Firma fixa avec ses yeux cachés par ses lunettes un groupe de ‘’Flnistes’’ composé de quelques anciens élus, assis autour d’une table, en train de gueuler. Le regard de Moul Firma tombe sur l’ancien maire de Mostaganem, qui malgré ses scandales, revient pour montrer un autre visage de Hirak pour insulter et dénoncer les responsables locaux, les accusant de dilapidation du foncier ! Moul Firma, ne s’en mêle pas, du moment où le crieur, n’est autre que l’ex maire qui a détourné une école coranique à la cité des Castors…
Le super héros au pull jaune qui veut commercialiser l’image de son parcours d’ancien maire, plus attrayante ? Moul Firma s’en fout un peu, mais à l’entendre coller toute sa sale gestion sur le dos de autres maires, Moul Firma a la forte impression que ce dernier est en train de confondre entre honnêteté et connerie, le souffle chaud de son cigare lui caressa les lèvres lorsqu'il murmura : Heureusement que  le ridicule ne tue pas, sinon, nos cimetières seraient remplis de nos maires ! Rien à foutre de ces surfeurs du Hirak, Moul firma, continua de déguster son café en savourant  l’odeur de son havane qui eut l'effet du meilleur parfum, il finit par oublier ce maire guignol, quand soudain, quelqu'un s'assoit près de lui et commence à parler : Hé papy, je peux m’asseoir ? Voyant le jeune drapé des couleurs nationales, Moul Firma, sachant qu’il est un des jeunes du Hirak, lui fait signe de sa tête pour s’assoir.  Ça chauffe aujourd’hui ! dit le jeune. Oui, lui répond Moul Firma avant de continuer : la chaleur dilate les corps. C’est pourquoi, il est conseillé aux gens de l’ombre de rester à l’ombre blague Moul Firma. Le jeune se sentant touché, réplique : je peux changer de table si je te gêne ? Non, dit, Moul firma, au jeune en souriant : Mes propos concernent le type d’en face, il prend le peuple pour des cons ! L’ancien maire de Mostaganem qui a vidé les coffres de la commune et aujourd’hui, se montre en héros du Hirak. Quel est son nom lui demande le jeune ? Moul Firma, c’est un petit oligarque de l’APC de 2004, qui veut se faire une nouvelle virginité lui répond Moul firma, avant d’ajouter : La plus sûre façon de faire passer quelqu’un pour un nul est de ne pas le citer, bien qu’il est tristement anonyme, la lâcheté s’accommode aisément de l’anonymat. Enfin qui est-il, s’interroge le jeune. Eh bien voilà cet ancien maire qui se met à l’heure des vendredis du Hirak, est un ancien ‘’ISABA’’, qui tente de détourner les soupçons des enquêteurs en se faisant passer pour un militant du Hirak, alors qu’en vérité, il avait détourné un terrain retenu pour la réalisation d’une école coranique. En effet, en 2004 quand il était maire, avec la complicité d’autres élus, a attribué par voie de délibération communale à une proche de sa famille, un terrain situé au niveau de la cité des Castors, prévu dans le POS pour la construction d’une école coranique pour les enfants du quartier, après sa fin de mandat, cette dame lui a vendu symboliquement le terrain pour y construire une luxueuse villa. Ceci sans compter, les marchés douteux passés de gré à gré à son ami un entrepreneur, et la fameuse facture des travaux de la salle des délibérations bloquée par l’ancienne wali Zerhouni, et la fameuse opération de vente aux enchères du parc immobilier de la commune où des dizaines de véhicules en bon état ont été vendus à des prix dérisoires, et des milliers de lampes et de pièces détachées ont été détruites. Explique, Moul Firma, en s’interrogeant sur le sort de la voiture Hyundai break de couleur marron, appartenant au parc de la commune !  

 

Réflexion
Mardi 23 Juillet 2019 - 21:47
Lu 813 fois
Moul Firma
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 25-08-2019.pdf
2.75 Mo - 24/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+