REFLEXION

Le hachich de Moulay Soltan !



Il n'y a pas de fumée sans feu, toute rumeur nait d’une vérité mais le cas du Maroc n’est pas une rumeur mais une vérité absolue. La drogue qui noie l’Algérie, et qui a transformé des milliers de nos jeunes en toxicomanes est bien apportée du Maroc, sur  dos d’ânes,  à bord de camions, ou motocycles, le moyen de transport ne diffère pas du moment que c’est les généraux marocains qui l’embarquent. Ce n’est pas moi qui le dis  mais c’est Wikileaks qui l’avait révélé.
En plus de Wikileaks, cette organisation internationale qui publie des documents confidentiels et des analyses à l'échelle mondiale, qui confirme officiellement, l’implication des généraux marocains proches du roi M6. Un Officier de la police marocaine dévoile l’implication du palais royal dans le trafic de drogue.
Noir sur blanc, Wikileaks écrit : les généraux qui commandent l’armée marocaine au Sahara Occidental constituent un pilier basique dans le trafic de drogue au Maroc.’’
Ce n’est pas la première fois qu’une source dénonce la main cachée du palais royal dans le trafic de la drogue car l’implication de l’entourage du roi a déjà été révélée par Wikileaks en 2010, qui révèle les relations de Mohamed VI avec la mafia de la drogue.
Un autre document officiel américain parle également de l’implication du Maroc dans des affaires de trafic de drogue, en citant des responsables de la police marocaine travaillant au niveau de l’aéroport de Casablanca, sanctionnés en 2009 après avoir arrêté les fils du président et d’un ministre sénégalais en possession de drogue. Ce rapport précise que le roi M6 n’avait pas apprécié l’arrestation des fils des responsables sénégalais, et les deux sénégalais furent ensuite libérés et les policiers marocains sanctionnés.
La police Marocaine sous pression et les honnêtes officiers sont invités à collaborer pour protéger le hachich du sultan ou quitter la police.  Un Officier de la police marocaine dévoile l’implication du palais royal dans le trafic de drogue. La police découvre une nouvelle route pour introduire la cocaïne provenant du Brésil à partir du Maroc, a titré la presse espagnole le 10 décembre 2017.
Dans les rapports internationaux sur le trafic de drogue, le Maroc est indiqué comme le principal exportateur de cannabis vers l’Europe, il  est un des principaux producteurs dans le monde.
Le trafic de drogue ou le nouveau commerce de drogue Hallal sous la baraka de ‘’Amir el Mouaminines’’ est une ligne rouge au Maroc, rien n’est fait sans la bénédiction du roi et de son entourage et les flics qui osent dénoncer cette vérité sont sévèrement punis et écartés à l’instar du policier de Casablanca qui avait arrêté le fils du ministre d’Abdoulaye Wade avec du cannabis dans son bagage. Un officier de police dans la région du Rif, le dénommé Noureddine Boufarra, dévoile dans 5 vidéos les pratiques de la police marocaine et de l’entourage du roi dans le trafic de drogue.
"Aux royaumes du shit", c'est le nom d'un reportage choc de Canal + sur le trafic de haschich entre le Maroc et l'Espagne pourrait amuser ‘’Moulay soltan’’ qui veut coute que coute prendre le Sahara occidental pour faire l’extension de ses champs de hachich sur les terres du Polisario !

 

Belkacem
Lundi 13 Août 2018 - 21:13
Lu 1563 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma