REFLEXION

Le général vous dit arrêtez



Gaïd Salah sait, pertinemment, à qui il s’adresse lorsqu’il confirme que «celui qui emploie ses plumes et abuse des tribunes est parfaitement conscient de ses desseins pernicieux, avec lesquels il œuvre désespérément à nuire aux grandes évolutions que connaît l’Armée nationale populaire, en omettant, voire ignorant que nul ne pourra tromper ceux qui ont l’intime conviction que le bon citoyen conscient, loyal et honnête est celui qui s’interroge toujours sur ce qu’il a apporté à sa patrie avant de demander ce que celle-ci lui a donné.» Chaque mot est pesé, dans cette sèche mise en garde que l’armée lance, là, publiquement par la voix de son plus haut responsable. L’armée, qui avait déjà eu à préciser que les doléances des retraités de l’ANP étaient prises en charge depuis 2013, avait, en même temps, et dans son communiqué du 29 janvier 2017, tenu à dénoncer certains «politicards» qui tentent des actions récurrentes depuis quelques semaines. Or, le propos de l’homme fort des Tagarins s’adresse, assurément, à des «parties» ou des «personnes» bien précises. La conjoncture actuelle requiert la conjugaison des efforts de tous afin de favoriser le climat nécessaire, encourageant l’ANP à s’acquitter de ses missions dans le cadre naturel défini par la Constitution. Les missions assignées à l’ANP, a souligné le général de corps d’armée, «sont des missions nobles et hautement importantes, et nous attendons que tous les courants politiques et la société civile les apprécient à leur juste valeur, et qu’ils appréhendent les efforts laborieux consentis par l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale, tout au long de l’année, de jour comme de nuit. De même, il est important que tout le monde se doit d’avoir conscience que les lourdes responsabilités dont est investie l’ANP font que son attachement à demeurer éloignée des questions qui ne sont pas de ses prérogatives, constitue un devoir national motivé par l’intérêt suprême de l’Algérie. Car, comme l’a réaffirmé le général de corps d’armée, l’ANP est  «une armée qui se distingue de par son itinéraire historique prodigieux et les hautes valeurs qu’elle incarne ainsi que le caractère résolument professionnel qui empreint à la fois son action et sa conception. Une armée qui reçoit ses directives du Moudjahid le président de la République, et qui veille à appliquer scrupuleusement ces directives, dans le cadre des lois de la République et conformément à la Constitution. Une armée forte de la confiance permanente qui lui est témoignée par le peuple parce que constituant la source de sa puissance, de sa détermination et de sa force morale inébranlable,  «une armée du peuple algérien, une armée qui est fière de son appartenance à ce peuple patriotique et authentique et de la grande confiance que ce dernier ne cesse de lui témoigner à travers toutes les contrées du pays.

Charef S.
Mercredi 8 Août 2018 - 20:16
Lu 654 fois
Edito
               Partager Partager

Dans la même rubrique:
1 2 3 4 5 » ... 167

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma