REFLEXION

Le général Chengriha, bachelier en 1964



Le nouveau chef d’état-major de l’ANP, général major Saïd Chengriha était le Commandant des forces terrestres depuis le 16 septembre 2018, en remplacement du général major Lahcene Taffer. Il avait obtenu son Baccalauréat en 1964, a affirmé  Akram Kharief, journaliste spécialisé dans les affaires militaires. Il a occupé le poste de la « très sensible » 3e Région Militaire et il est connu pour « ses qualités de stratège militaire », selon le site spécialisé MENA Defense. « Il a très longtemps travaillé à la sécurisation de la frontière Ouest et a accompagné les changements stratégiques qu’a connu l’ANP à partir de 2010 et le redéploiement vers les frontières Est et Sud », ajoute la même source. « Il est né en 1945 à El Kentara dans la région de Biskra. Saïd Chengriha a une formation d’officier d’infanterie et a suivi les cours d’état-major à l’académie russe de Vorochilov, pendant les années 70. Homme de terrain, il n’a jamais eu à gérer les achats militaires ou les relations extérieures de l’ANP », précise la même source.

Réflexion
Lundi 23 Décembre 2019 - 16:43
Lu 4299 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-02-2020.pdf
3.98 Mo - 21/02/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+