REFLEXION

Le don des Chouhada



La journée du Chahid est une journée à nulle autre pareille car elle nous renvoie, à travers sa symbolique singulière, à un type d'hommes qui se distinguent du reste du genre humain. C'est sans exagération aucune si l'on souligne à cet effet, que peu de peuples sur cette terre peuvent se prévaloir de nous égaler en matière de célébration de la mémoire de nos martyrs et des valeurs qu'elle inspire auprès de notre peuple et ce qu'elle évoque comme sentiments. Qu'un peuple consacre une journée, ou davantage, à la commémoration de la mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour lui, c'est chose sensée et raisonnable seulement l'histoire des Chouhada et la portée du sacrifice prend d'autres significations lorsqu'il s'agit de l'Algérie qui est en réalité un don des Chouhada. Il n'y a point de mal à ce que ses enfants aient des opinions différentes et une manière différente de concevoir les choses de la vie quotidienne, mais ils s'unissent lorsqu'il s'agit de la place qu'ils doivent accorder à leurs martyrs et aux meilleurs de leur patrie voire de leurs générations. La journée du Chahid que nous commémorons ce jour, procède de la gratitude renouvelée et de la reconnaissance pour des millions de Chouhada dont les sacrifices ont marqué chaque étape et le sang a coulé dans toutes les contrées de l'Algérie depuis l'occupation coloniale et jusqu'à ce que les victorieux héros de Novembre les ont amenés à abdiquer. La journée du Chahid en Algérie est la célébration du sacrifice et de la fin de l'injustice, de l'agression et de l'exploitation par le sang et la mort. Ce patrimoine immense de sacrifices appartient certes aux seuls Algériens, mais ces derniers se doivent aujourd'hui et à l'avenir de préserver la mémoire de ces convois d'hommes et de femmes qui ont consacré leur vie à la lutte et été à l'avant-garde du combat sacrifiant tout pour lui. La fidélité au legs et le respect de l'engagement conformément à ce concept sont tributaires de nos paroles et de nos actes devant être en adéquation dans le fond et la forme avec les sentiments qui les ont poussés à la révolte mais aussi avec leurs idéaux.

Réflexion
Samedi 18 Février 2012 - 11:43
Lu 298 fois
Edito
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 14-12-2019.pdf
3.5 Mo - 13/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+