REFLEXION

Le discours qui vous sauvera



Arme de dissimulation massive, le discours de la peur masque les vrais bilans, les véritables défaites, les retards coupables. Pire, il hypothèque l'avenir. Car, tout émoustillé par sa réputation au-delà des frontières, le gouvernement oublie de prévoir le futur. Tout flatté qu'il est par ce qui se passe ailleurs, le négatif bien sûr, il prépare, satisfait comme un notable de province tapotant son bide après une bonne "Hrissa", sa révolution industrielle archaïque. Celle de la machine à vapeur et de l'usine. Son jargon est celui de l'écosystème et des zones franches, des niches fiscales et des clusters. Alors même que le monde avance, casse les codes, se digitalise, remodèle les usages et les formations pour accueillir à bras-le-corps l'intelligence artificielle (IA) qui, faute d'investissement dans le savoir, réduira l'humanité à l'obsolescence certaine, nous fantasmons sur une usine bientôt décimée par la robotisation bon marché. Lors du World Policy Forum, tenu à Marrakech la semaine dernière, un ex-directeur du FMI pour le Moyen-Orient a prophétisé la disparition de 50% des emplois actuels dans les pays émergents pour cause de généralisation imminente de l'IA. Sommes-nous préparés à ce Fukushima social ? Le discours de la peur nourrira-t-il la peuplade affamée quand le travail déjà rare se fera inexistant ? Qui sait après tout, lorsqu'il s'agira de camoufler la misère de demain, le discours de la peur trouvera bien une chanson douce pour anesthésier les réalités. C'est sa raison d'être. Sauf qu'en réalité, le discours de la peur produit l'image d'un sans-faute sur un champ de ruines. Ruine des âmes et de l'humain, délaissement des jeunes et non-préparation face à l'avenir. Les classes moyennes prises en sandwich entre un secteur privé gourmand et une rue infestée de brigands, rasent les murs, se font petites et soupirent au discours de la peur. Confrontées à la cruauté d'un quotidien ingrat, elles mesurent le décalage entre la pensée magique et la réalité.

Rachid M.
Vendredi 10 Novembre 2017 - 18:17
Lu 307 fois
Edito
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-12-2019.pdf
4.94 Mo - 10/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+