REFLEXION

Le coronavirus repart à l'offensive en Algérie

Le nombre de cas de contamination au coronavirus en Algérie ne cesse d’augmenter. Ainsi, il est passé de 283 cas enregistrés le 27 juin dernier à 305 cas enregistrés Dimanche 28 juin. Cette recrudescence des cas de contamination inquiète les hautes autorités sanitaires du pays, au point d’envisager de réinstaurer le confinement dans certaines wilayas.



A ce propos, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid n’écarte pas un re-confinement dans certaines localités ayant enregistré un nombre élevé de contaminations. Dans un entretien accordé au quotidien francophone El Watan, le ministre de la Santé a affirmé « dans les localités où les foyers de contagion persistent, les cas positifs seront isolés et traités, des enquêtes épidémiologiques seront lancées, et probablement le confinement des localités à forte contamination n’est pas à écarter », ajoutant qu’« on ne peut pas revenir au confinement total de toutes les wilayas, mais plutôt des localités ». Toutefois, le ministre a précisé que « cela dépend de la situation épidémiologique dans ces régions où des enquêtes dans ce sens sont menées ». Par ailleurs, le ministre explique le rebond des cas de contamination au Covid-19 enregistrés ces derniers jours en Algérie par le processus de déconfinement entamé à travers le monde et dans notre pays. A cet égard, le ministre n’a pas hésité à fustiger les comportements « indisciplinés » de certains citoyens dans les transports et les marchés, annonçant que « nous risquons d’avoir encore des chiffres élevés dans les prochains jours ». « Le nombre de cas a fortement augmenté et les chiffres ont été multipliés un peu partout. C’est le cas dans plusieurs pays d’Europe, dont certains ont d’ailleurs procédé au reconfinement territorial, tels que l’Allemagne », explique M. Benbouzid dans le même entretien. Interrogé sur le taux d’occupation des lits dans les hôpitaux, le ministre de la Santé a indiqué que « depuis le 21 juin, dans le souci de désengorger les services, une instruction a été diffusée pour réduire la durée d’hospitalisation à 5 jours sous condition d’un suivi rigoureux de la continuité du confinement et du traitement à domicile, surtout pour les cas bénins et modérés ».

Ismain
Dimanche 28 Juin 2020 - 17:37
Lu 525 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 04-07-2020.pdf
3.66 Mo - 03/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+