REFLEXION

Le cannabis est-il efficace contre le Covid-19 ?



Une dizaine de variétés de cannabis réduiraient la capacité du virus du Covid-19 à pénétrer dans l'organisme, selon une pré-étude de scientifiques canadiens. Des chercheurs canadiens ont identifié 13 souches de cannabis sativa qui pourraient prévenir l’infection et aider au traitement du Covid-19.
Ces variétés permettraient ainsi de ralentir la progression du coronavirus dans l’organisme, a rapporté vendredi le média américain The Next Web. Elles empêcheraient ainsi l’infection par le virus. Le cannabidiol (CBD, substance non-psychoactive de la plante) de 800 sortes de cannabis a été extrait pour mener à bien leurs expériences. Les plantes utilisées par l’expérience ont été cultivées par les scientifiques.  Ces derniers ont ainsi découvert que certaines variétés réduisaient la capacité du virus à pénétrer dans les poumons, en modulant l’enzyme ACE2, dans laquelle le virus s’installe et se propage. Ainsi, la susceptibilité des patients au virus peut être réduite tout comme le risque d’infection.Le CBD est prescrit à certains patients Outre-Atlantique pour la prévention de certaines maladies et aide certains à mieux supporter leurs traitements, notamment contre le cancer.
Si l'hydroxycholoroquine a été mise en avant par de nombreux scientifiques, dont le professeur Raoult à Marseille fut l'un des précurseurs, d'autres études menées à travers le monde ont mis en garde contre les effets secondaires provoqués chez certains patients lors de sa prescription.
Pour scientifiques le diagnostic est plus difficile. Pour les fumeurs de tabac comme de cannabis, il est fréquent de tousser, cela peut compliquer le diagnostic du médecin en cas de suspicion de Covid-19, car la toux sèche est l’un des symptômes du virus. "Vous ne voulez rien faire qui puisse altérer la capacité d’un soignant à faire un diagnostic rapide et précis", lance le Dr Glass aux consommateurs de cannabis. Et si vous fumez peu de joints ou uniquement depuis peu de temps, cela ne vous épargne pas du risque de complications. D’après lui, le cannabis est néfaste pour les poumons, même chez les "jeunes" ou "petits" fumeurs. Fumer de la marijuana provoque une inflammation du poumon, même lorsqu’il s’agit d’un usage occasionnel. Ce qui n'est pas bon en cas d'infection par SARS-CoV-2.  La toux des fumeurs de cannabis peut compliquer le diagnostic de l'infection par le coronavirus.

 

Réflexion
Lundi 25 Mai 2020 - 17:45
Lu 371 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-10-2020.pdf
3.23 Mo - 25/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+