REFLEXION

Le bénévolat… un don de soi…



 ‘’Ce qui compte ce n’est pas ce que l’on donne mais l’amour avec lequel on donne.’’     Mère Teresa            Le bénévolat ce don de soi, c’est la main tendue, c’est le  geste honorable, le geste solidaire, l’acte citoyen qui illumine le cœur d’autrui, c’est aussi l’histoire d’une société unie qui se bat en faveur des éprouvés, des pauvres, des malades chroniques , tel que le cancer.….                                      
Le bénévolat, c’est donner de son temps, que ce soit peu ou beaucoup, de donner de son énergie, et ne rien attendre en retour que la satisfaction de s’être rendu utile, d’avoir aidé charitablement à sa manière à faire avancer les choses…. Etant une gratuité de l’engagement de soi, le bénévolat  n’est autre qu’une épreuve de l’action humaine.    
Cela témoigne de la conscience et du sens de responsabilité de chacun vis-à-vis de ses semblables, c’est un héritage que nous ont laissé nos prédécesseurs qui incarnaient la grande bonté, l’honnêteté...                      Pour honorer ces anciens ascendants hommes braves de grande valeur, il est de notre devoir d’encourager nos générations montantes, pour assurer la continuité et développer une prise de conscience et une compréhension de leur responsabilité civique et de leur rôle dans le soutien et le renforcement de leur communauté  à tous les niveaux.                                              
Au quotidien, tous les jours, chacun d’entre nous peut exercer ne serait-ce qu’avec un sourire son sens civique et œuvrer bénévolement pour le bien de chacun de tous, de toute l’humanité entière d’où un acte propre considéré comme un bénévolat étant lui-même un devoir de citoyenneté et un état de conscience qui contribue non seulement à l’aide de ses semblables, à la sauvegarde des sites naturels, …, mais aussi à la formation d’un esprit de sensibilité chez les gens vis-à-vis de leur entourage, de leur environnement, de leur espace de vie, et très particulièrement de nos cimetières, ces lieux de respect, dont certains sont à l’abandon…, et également  autres biens publics et vestiges utiles… Aujourd’hui, chaque bénévole peut être une ressource essentielle, selon la situation qui est la sienne, il peut se sentir appelé à donner de son temps, de ses compétences…Il a le sentiment d’avoir trouvé le sens de sa vie en aidant les personnes en détresse, il reçoit au centuple ce qu’il peut offrir…. 

B. Adda
Mercredi 13 Mars 2019 - 17:30
Lu 303 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 27-05-2019.pdf
3.43 Mo - 26/05/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+