REFLEXION

Le PDG d’Air Algérie contre-attaque



Face aux critiques récurrentes sur la cherté des billets d’Air Algérie, le PDG de la compagnie aérienne nationale Bekhouche Alleche se défend. « Les billets d’Air Algérie ne sont pas chers, n’en déplaisent à beaucoup », a contre-attaqué M. Alleche, en marge de la signature de deux conventions de coopération entre le groupe Hôtellerie, tourisme et thermalisme et des transporteurs dont Air Algérie. Pour M. Alleche, les professionnels du tourisme et du voyage « savent faire la part des choses ». Poursuivant et s’adressant aux journalistes, le patron d’Air Algérie s’est montré autoritaire : « Je m’inscris en faux contre cette idée (cherté des billets) que vous répétez à satiété et il va falloir s’en débarrasser ». Outre la cherté des billets, M. Alleche a évoqué l’impact de la pandémie de coronavirus sur l’activité d’Air Algérie, en affirmant que la compagnie aérienne a perdu un important chiffre d’affaires, sans donner de chiffre.

Réflexion
Dimanche 16 Août 2020 - 16:58
Lu 971 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 23-09-2020.pdf
3.28 Mo - 22/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+