REFLEXION

La télévision nationale rompt avec l’ère de Bouteflika



Les citoyens qui suivent les différents JT de la télévision nationale l’ont certainement remarqué : depuis quelques semaines, les journalistes  présentent le journal télévisé en alternant entre la position classique assise derrière le bureau  et la position débout du journaliste en pied, dépêches entre les mains. C’est un nouveau concept, en usage dans toutes les télévisions du monde depuis déjà des années, qui suggère une impression de dynamisme et de mouvement dans une télévision, bastion du conservatisme où le JT continue d’être lu par un présentateur avec une mine grave et figée, un journalisme qui date de l’antiquité de la télévision. La nouvelle direction est en train d’introduire des changements par petites doses pour coller à l’ère du temps et le prochain changement  portera sur la mise au placard de tous les journalistes  qui ont incarné pendant de longues années le régime de Bouteflika, histoire de marquer une rupture symbolique avec cette ère.

Réflexion
Samedi 14 Septembre 2019 - 16:55
Lu 18306 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-10-2019.pdf
3.37 Mo - 15/10/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+