REFLEXION

La suite de l’Issaba de Mosta …



La suite de l’Issaba de Mosta …
Moul Firma, en panne de scoops, fait un petit tour  à ‘’Tout Va Bien’ ’pour côtoyer des politiciens, des syndicalistes et même des jeunes du Hirak. Depuis une quarantaine d’années autrefois  le restaurant du ‘’ maestro de la ‘’Harira, aujourd’hui cafétéria, à la place est toujours fréquenté par les anciens et jeunes mostaganémois. Quoi de mieux qu'un bon café pour partager des moments uniques ... Une occasion parfaite pour s’attabler à la terrasse, déguster un café et dénicher des informations, dira Moul Firma !
‘’Étrange ! Depuis plusieurs mois on entend plus parler de ces milliardaires aux 4x4 aux vitres fumées et on voit plus ces députés aux costumes bleus avec cravates rouges et Paisley rouge !’’ dira un vieux attablé prés de Moul Firma à son ami, occupé par la lecture de son journal. Même ‘’Nsib Rais’’ a disparu de vue, tu trouves ça normal, poursuivra le parleur en haussant la voie pour inviter son ami à partager sa discussion. Gêné par l’obstination de son compagnon, ce dernier plie son journal et laisse échapper un petit sourire de sa bouche avant de répondre à  son ami :  oui ,certains disent qu’il a sauté dans le premier avion après que son ami intime ‘’Moul Rha’’ ait été arrêté, et d’autres avancent qu’il a rejoint son fils en fuite en Espagne, mais ce qui est sûr dans cette histoire et que son fils Karim est mouillé jusqu’au cou dans le scandale des panneaux publicitaires, confirma l’ami du vieillard, qui a l’air d’un cadre en retraite .
Tu vois la roue tourne mon ami, lui répond l’autre, enchainant, tous ces politiciens et hommes d’affaires corrompus, sont perdus de vue à Mostaganem ! Ni Moul cadenas, Ni Moul LED, Ni Moul les câbles, Ni Moul la grande roue, Ni Moul Briques, Ni Moul aquaparc, Ni Moul Sonitex Ni Madame Dalila ; ils sont tous derrière leurs téléphones en train d’attendre leurs convocations par El Menjdal … Ils ont tous gouter à la sauce des walis et aux crêpes des ministres et aux brioches de Saïd, lâcha le retraité. La discussion se chauffe, Moul firma s’approche des deux amis les regarde bien dans les yeux avant de leur dire, c’est vrai ce que vous venez de raconter, sauf que plusieurs dont vous venez de citer les noms sont déjà dans le viseur des enquêteurs. Eclairez-nous interroge l’un d’eux ?
Eh, j’ai entendu dire que la douane a ouvert des enquêtes au sujet du blanchiment d’argent et la surfacturation concernant Moul les câbles et Moul la grande roue, ainsi qu’au sujet de quelque 8 milliards de cts en relation avec un terrain agricole hypothéqué par la banque. Le plus scandaleux et ces oligarques avait importé des matériaux achetés à prix bas et facturés à des milliers d’euros, révèle Moul Firma. Suffoqués, les deux compagnons de Moul Firma restèrent bouche cousue.
Approchez, leur dit Moul Firma, je vais vous balancer une petite information avant de vous quitter, leur chuchote-t-il  aux oreilles : l’agence foncière ‘’El Mahgoura’’ a été forcée par l’ex-responsable de se désister de son patrimoine, un dépôt, situé à la zone de dépôt de Sidi Benhaoua, aménagé par ses soins pour le montant de plus 11. 274 554,51 da soit 1,1 milliards de cts, d’une superficie de 8374 m2 pour le donner à un homme d’affaires bien connu à Mostaganem le 4 juillet 2018. Ce terrain était destiné pour la réalisation des hangars et chambres froides pour la wilaya et le refus de l’ancien directeur de l’agence lui a couté son poste !   

 

Réflexion
Mercredi 4 Mars 2020 - 18:54
Lu 4450 fois
Moul Firma
               Partager Partager

Dans la même rubrique:

Silence ! On mange - 24/06/2020

1 2 3 4 5 » ... 54

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma