REFLEXION

La prétendante fille de Bouteflika jugée le 5 août



Selon le quotidien le Soir d’Algérie, le tribunal de Cheraga, à Alger, vient de programmer le procès de la prétendue fille cachée de Abdelaziz Bouteflika pour le 5 août. C’est une affaire à peine croyable, selon des sources proches du dossier. Le personnage central n’est autre qu’une femme qui prétendait être la fille du président déchu. Et la tromperie aurait bien fonctionné. Selon la même source, cette folle affaire devrait lever le voile sur les intrigues et les pratiques de l’époque de Bouteflika. Les faits, qui ont ébahi les magistrats instructeurs, tournent autour de la dénommée « Madame Maya » qui se présentait comme la fille de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika. Les hommes d’affaires se pressaient à son portillon pour obtenir son soutien. Des sommes astronomiques lui sont proposées pour des entrevues avec des ministres en vue de l’obtention de marchés. Les deux anciens ministres Mohamed Ghazi et Abdelghani Zaâlane ainsi que l’ex-responsable de la DGSN, Abdelghani Hamel, comparaîtront avec la prétendue fille cachée de Abdelaziz Bouteflika.

Réflexion
Dimanche 2 Août 2020 - 17:40
Lu 650 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma