REFLEXION

La pandémie de coronavirus progresse inexorablement : plus de 6.000 morts

Le bilan de la pandémie de coronavirus a dépassé les 6.000 morts dimanche, notamment à cause d'un bond des cas en Espagne, tandis que les confinements de populations et les fermetures de frontières se multiplient à travers le monde.



Au total, 6.036 personnes sont officiellement décédées du Covid-19 - sans doute beaucoup plus en réalité - pour 159.844 cas recensés dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vers 13H30 GMT. La Chine reste le pays avec le plus grand nombre de morts (3.199), mais c'est désormais en Europe que l'épidémie progresse rapidement, avec 1.907 décès dont 1.441 en Italie et 288 en Espagne, pays les plus touchés du continent. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Europe, qui voit ses systèmes de santé mis à rude épreuve, est "l'épicentre" de la maladie. Ces dernières 24 heures, l'Espagne a enregistré 2.000 nouveaux cas et une centaine de décès supplémentaires. Deuxième pays le plus touché d'Europe (7.753 cas, 288 morts), elle a été particulièrement radicale : confinement de la population et état d'alerte pour 15 jours. La France (4.500 cas et 91 morts) a maintenu ses élections municipales dimanche - la participation s'est effondrée de 16 points. Elle a aussi durci ses mesures : fermeture des restaurants, bars, discothèques, cinémas, écoles et universités, réduction progressive des transports longue distance (trains, bus, avions) dans les prochains jours...L'Autriche a interdit les rassemblements de plus de cinq personnes et limité les déplacements au strict nécessaire. Première destination de sports d'hiver en Europe (602 cas confirmés samedi), elle avait déjà annoncé la fermeture anticipée de ses stations de ski, comme en France et en Suisse (1.355 cas, 11 morts). L'Iran, troisième pays le plus touché au monde, a annoncé 113 décès supplémentaires (724 morts au total, 13.938 cas). Les autorités ont demandé aux habitants d'"annuler tous leurs voyages et rester chez eux" et fermé le cœur du sanctuaire chiite de Machhad. L’Algérie (6 nouveaux cas confirmés) portant à 54 le nombre total, dont quatre décès, a annoncé dimanche soir le ministère de la Santé, dans un communiqué. Il s'agit de cinq cas enregistrés dans la wilaya de Blida qui étaient en contact avec les premiers cas, alors que le 6 e cas est un ressortissant iranien enregistré dans la wilaya d'Adrar, précise la même source. Le calendrier sportif mondial continue de se vider, les rares rencontres maintenues se déroulant pour la plupart à huis clos. Et les événements culturels sont annulés les uns après les autres.

Réflexion
Lundi 16 Mars 2020 - 17:23
Lu 1005 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 06-07-2020.pdf
4.43 Mo - 05/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+