REFLEXION

La drogue un grand fléau social

Généralement la drogue est un composé chimique, biochimique ou naturel, capable d'altérer une ou plusieurs activités neuronales et/ou de perturber les communications neuronales. La consommation de drogues par l'homme afin de modifier ses fonctions physiologiques ou psychiques, ses réactions physiologiques et ses états de conscience n'est pas récente.



Certaines drogues peuvent engendrer une dépendance physique ou psychologique. L'usage de celles-ci peut avoir pour conséquences des perturbations physiques ou mentales. Pour désigner les substances ayant un effet sur le système nerveux, il est plus généralement question de psychotrope. Est considérée comme drogue toute substance psychoactive capable de modifier les fonctions psychiques et/ou physiologiques d'un individu, à savoir l'humeur, la pensée, le comportement ou l'émotion. Cette dernière est susceptible de créer une dépendance psychologique ou physique. Les différents critères permettant de classer une drogue sont ses propriétés thérapeutiques, la dépendance qu'elle occasionne, ses effets sur le système nerveux central. C'est la classification juridique qui détermine si la drogue est licite ou illicite. Si la consommation de stupéfiants prend de l’ampleur, il s’en suit aussi une augmentation des personnes atteintes de troubles liés à cette consommation. La preuve, les rues de certains pays sont parcourues par ces gens ne jouissant plus de toutes leurs facultés mentales, des fous, des schizophrènes, des toxicomanes, etc. Aussi côté mœurs, les valeurs éthiques, morales et comportementales se détériorent à cause du fléau.  On entend parler de la drogue, un peu partout, que ce soit dans la littérature, la médiatisation, le journalisme, mais aussi dans la justice (avec les lois, les peines), ainsi que dans le social (avec ses effets néfastes, son nombre de consommateurs, les milieux touchés..), le milieu scientifique (avec les plantations, nouvelles drogues, médicaments..), et enfin avec l'histoire et la géographie (principaux pays de production, origines...).

La drogue un grand fléau social
Le sujet a longtemps été tabou : il n’était pas politiquement correct de dire ou d’écrire que la dissociation du couple parental est un facteur important de délinquance juvénile, de tentatives de suicides, de chute dans la marginalité, de consommation excessive d’alcool, d’entrée dans la dépendance vis-à-vis de la drogue. De ce fait, les études qui auraient dû être menées sur ce sujet ne l’ont pas suffisamment été. Ce tabou est fort heureusement en train de céder. On pose de moins en moins en a priori qu’un divorce ne peut qu’être réussi, et que les enfants n’en souffrent pas. Ritualisation de la prise de risque, transgression de l'interdit à caractère initiatique, la drogue véhicule une double dimension : négative, par le risque et les conséquences graves que peut entraîner sa consommation ; mais aussi positive, en raison de la puissance symbolique de l'interdit qu'elle peut exercer chez certains jeunes. Deux questions sont cependant centrales et obsèdent les parents confrontés à ce fléau : pourquoi mon enfant se drogue-t-il ? Que dois-je faire pour le sortir de là ? Malheureusement, la vie change de cours pour tous ceux qui s’hasardent à se complaire dans l’héroïne, la cocaïne et autres amphétamines. La dépendance à ces substances s’installe éminemment vite et les conséquences sur la santé, les rapports avec l’environnement, les finances, … sont incommensurables.

Dépistage des drogues
Un test de dépistage de drogue est destiné à déterminer si une personne a consommé une substance stupéfiante. Les deux grands types les plus courants de tests de dépistage de drogue sont les tests salivaires et les tests urinaires. Ils peuvent aussi être réalisés sur l'analyse d'un cheveu ou de sang. Les tests salivaires détectent la présence de drogue, mais une analyse plus complète doit être réalisée pour vérifier la date de consommation. Les tests de dépistage de drogue sont réalisés suite à des accidents, des crimes, ou lors de contrôles routiers.

Conséquences de la drogue
Les conséquences de la consommation de drogues peuvent être de nature physique, mentale, sociale, affective ou légale. Quand une personne fait continuellement usage d’une drogue malgré tous les effets secondaires négatifs, c’est ce qu’on appelle l’abus de drogues ou toxicomanie qui peut entraîner des troubles de santé comme des maladies, des blessures et des dommages physiques à l’organisme. Elle peut même causer la mort. La consommation de drogues peut aussi occasionner des problèmes personnels. Par exemple, des problèmes tels qu’une perte de motivation ainsi que la dépendance physique ou psychologique peuvent entraîner des difficultés au travail ou à l’école. La consommation de drogues peut aussi créer des tensions dans les relations personnelles avec les membres de la famille ou des amis, ce qui peut aboutir à la rupture de ces relations.

Le Maroc, ‘’l’empoisonneur’’ du monde
Le Maroc se maintient comme premier exportateur de cannabis et se forge une place parmi les pays importateurs. «Le Maroc reste l'un des plus grands producteurs de résine de cannabis dans le monde et le premier fournisseur de l'Europe. Une place qu'il garde depuis une décennie comme l'un des trois pays les plus fréquemment cités comme pays d'origine ou de transit de la résine de cannabis saisie dans le monde entier. Pis, le Royaume est devenu une escale pour les trafiquants cherchant à acheminer la cocaïne et d'autres drogues en contrebande vers l'Europe». C'est ce qui ressort du dernier rapport de l'Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) sur la situation mondiale du trafic de drogues rendu public dernièrement.

 

Ismain
Mardi 28 Mars 2017 - 20:04
Lu 2732 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-01-2019.pdf
3.36 Mo - 20/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+