REFLEXION

La demande de levée de l’immunité de Naima Salhi sans suite !



La demande de levée de l’immunité parlementaire de la députée Naima Salhi, ainsi que plusieurs plaintes portées à son encontre restent à ce jour sans suite. En août 2018, Me Zakaria Lahrech en sa qualité de défenseur des migrants avait demandé au président de l’Assemblée populaire nationale (APN) de l’époque, Saïd Bouhedja la levée de l’immunité parlementaire de Naima Salhi.  Cette demande a été formulée suite aux attaques de cette députée contre les migrants venus de la sous-région subsaharienne, a rapporté lundi le quotidien El Watan. Rappelons qu’à cette époque, la députée avait accusé, lors d’une émission sur El Bilad TV, les migrants subsahariens présents en Algérie de « sorcellerie » et d’être « vecteurs de maladies ». Pis encore, elle a appelé les autorités à « nettoyer les quartiers et les rues algériens des migrants ». Sur ce, Me Zakaria Lahrech avait saisi l’assemblée afin de pouvoir poursuivre la parlementaire pour « diffamation » et « accusations sans fondement».

Réflexion
Mardi 11 Août 2020 - 16:59
Lu 575 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-09-2020.pdf
1.94 Mo - 20/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+