REFLEXION

La RAM renonce à ester en justice Messahel



La Royal Air Maroc (RAM) a renoncé à ester en justice Abdelkader Messahel, le chef de la diplomatie algérienne, qui l’avait accusé d’implication dans le trafic de drogue. C’est ce qu’indique aujourd’hui Maghreb Confidentiel dans un article intitulé : « la RAM a renoncé à son duel avec Messahel ». Pour rappel, début décembre dernier, la compagnie aérienne marocaine avait annoncé en France son intention d’attaquer  en justice Abdelkader Messahel. En octobre 2017, lors d’une rencontre organisée à Alger par le Forum des chefs d’entreprises (FCE), le ministre algérien des Affaires étrangères avait mis en doute les investissements du Maroc en Afrique subsaharienne évoquant des banques s’adonnant au blanchiment d’argent dans cette région. Il avait, dans cette même déclaration, accusé la RAM de transporter autre chose que des passagers.

Salim
Vendredi 2 Février 2018 - 17:03
Lu 315 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma