REFLEXION

LUTTE CONTRE LE COVID 19 A MOSTAGANEM : L’EPSP met en garde contre le chlore

Selon ce qui a été confirmé récemment par le Chef de service de l’Etablissement public de la santé de proximité de Mostaganem (EPSP), M. Djamel Bahtita, il y a mise en garde contre le danger du Chlore pour la santé.



Il a indiqué que les opérations de stérilisation menées par les différentes services techniques  des Assemblées populaires Communales (APC)  de la wilaya de Mostaganem , au niveau des rues et lieux publics, dans le but de faire face à l'épidémie du  Coronavirus SRAS-CoV-2, sont inutiles. Il a précisé que la pulvérisation d'eau et d’hypochlorite de Sodium (Javel), utilisé par de nombreuses Communes, n'est pas bénéfique et ne présente aucun avantage escompté, étant donné qu’il n’impacterait en rien  ce type de Coronavirus. M. Djamal Bahtita a précisé que ce dernier  doit être combattu avec les substances actives  qui seraient beaucoup plus efficaces contre lui, comme par exemple, l’usage d’une « solution hydroalcoolique », entre autres. Abondant en ce sens, il a notamment ajouté qu’une opération faisant usage d’un détergeant, à base d’une « eau savonneuse » est beaucoup plus efficace et adaptée à la désinfection des rues et des espaces publics alors que de services techniques de certaines APC continuent encore d’employer des solutions à base de Chlore dans leurs opérations de désinfection. Le Chef de service de l’EPSP de Mostaganem a fait savoir que,  selon les spécialistes  en épidémiologie, il n'est pas nécessaire de traiter les rues, lieux publics, routes, les marchés et autres espaces ouverts contre  l'épidémie virale, car cela affecte parfois négativement l'environnement, d’autant plus qu’il a été confirmé que le chlore utilisé est nocif (pour les cultures, les plantes) et a des répercussions négatives sur la santé de la population. Par ailleurs, les pulvérisations de « solutions javellisées », au contact de poussières, matériaux  déchets divers  sont absorbés et perdraient de leur pouvoir oxydant. M. Djamel Bahtita a indiqué qu’il est souhaitable que les services techniques des APC, chargés des opérations de traitements de désinfection ne devraient pas les effectuer sans se référer  aux conseils utiles des spécialistes de la santé publique .Selon ces derniers, il est plutôt nécessaire d’entreprendre les opérations de stérilisation d’abord au niveau des administrations et des établissements de l’enseignement où il y a un certain brassage de diverses personnes de la société et c’est une raison de plus qui milite en faveur de l’utilisation de produits de stérilisation efficaces et non nocifs à la santé, à souligné ce cadre de l’EPSP de Mostaganem.

Younes Zahachi
Samedi 21 Novembre 2020 - 15:51
Lu 306 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma