REFLEXION

LUTTE CONTRE LE COMMERCE INFORMEL A ORAN : Plus de 30 baraques démolies à Arzew

Plus de trente commerçants de fruits et légumes viennent de voir leurs baraques érigées illicitement en zinc, démolies. Ces dernières mitoyennes au marché couvert du chef-lieu de la commune et occupées illégalement depuis 1996, ont défiguré à jamais l'image ternie de la ville d'Arzew.



Ces commerçants ont fait l'objet de plusieurs mises en demeure par les services de l'APC d’Arzew, mais n'ont pas voulu regagner le nouveau marché de ‘’Lalla Khedidja’’ qui est implanté dans l'ancien quartier populeux d'El Guetna, pour un problème d'éloignement du centre ville, sont restés solidaires dans cet espace, au marché couvert depuis plus de 25 années. Il a fallu l'intervention du wali d'Oran pour pouvoir procéder à cette vaste opération de démolition des baraques qu'ils occupaient dans l'informel, ont été transférées vers le marché couvert  du centre ville d'Arzew qui a fait l'objet de travaux d'aménagement et d'extensions des box,  la réalisation d'un rayon consacré à la poissonnerie et la volaille, d'une chambre froide, en plus des 20 nouveaux box devant abriter ces marchands ambulants qui activaient dans l'informel au niveau de cet espace qu' ils ont squattés depuis une décennie. Une enveloppe financière de 82 millions de dinars a été consacrée pour les travaux d'extensions et d'aménagement du marché couvert qui date de l'époque coloniale. L'opération visant à préserver cette infrastructure, patrimoine communal, datant de l'époque coloniale, portait sur des travaux de restauration de toute l'enceinte avec son aménagement et son extension. L'ancienne structure qui abritant 8 magasins et 16 box était dans un état de vétusté  très avancé et ne pouvait  répondre aux besoins de la population. C'est dans cette optique qu'il a été décidé de réaliser des locaux supplémentaires pour les abriter et récupérer l'espace public de quoi faciliter la fluidité de la circulation au centre-ville. La commune d'Arzew compte actuellement trois  marchés de proximité. Rappelons que les autorités locales avaient prévu, dans le passé, la réalisation d'un marché couvert à la cité ‘Benboulaïd'. Pas moins de 102 box et locaux commerciaux devaient être réalisés pour mettre un terme à l'anarchie occasionnée par l'informel, malheureusement à ce jour, rien n'a été entrepris pour relancer le dit projet de réalisation de ce marché couvert tant attendu par les habitants de cette importante cité populaire de la ville pétrochimique d'Arzew.

Habib Medjadji
Mercredi 30 Janvier 2019 - 17:00
Lu 177 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 19-02-2019.pdf
3.6 Mo - 18/02/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+