REFLEXION

LUTTE CONTRE LA PROPAGATION DU COVID19 A ORAN : Distribution de produits alimentaires aux familles nécessiteuses

Face au confinement obligatoire, la solidarité entre habitants est devenue le maître mot dans toutes les villes et communes de la wilaya d'Oran où désormais les actions de bienfaisance s’étendent jusqu’à la distribution de produits de première nécessité aux habitants.



Les comités de village et les associations se trouvent souvent en première ligne de cette nouvelle bataille qui consiste à distribuer gratuitement des produits alimentaires aux habitants. Dans  de  nombreux   villages, des  bénévoles  font  du  porte-à-porte  pour éviter  le  déplacement  des  villageois  et  faire  respecter  ainsi  les  mesures  de confinement. Quant à l'argent utilisé dans ces opérations, il provient essentiellement de donateurs et des  caisses des villages, nous ont expliqué plusieurs d’entre eux.  C’est  le  cas notamment au village Sidi Benyebka  (Daïra d,'Arzew  ), où  un collectif de  jeunes  bénévoles a assuré la distribution de couffins alimentaires aux familles du village pour éviter les déplacements. Dans la commune de Tafraoui (daïra d'Es-Senia), les  jeunes  bénévoles  du village   ont, quant  à  eux, distribué divers  légumes  frais pour l'ensemble des foyers du village. La même opération a été enregistrée au village Oued Tlelat, où le comité de village, en collaboration avec la cellule de crise, a également distribué des légumes frais et des sachets de lait à l’ensemble des villageois.  Selon Mohamed, un gérant d’une superette : cette action permet d’éviter aux personnes âgées ou vulnérables de se déplacer et de minimiser le risque de contracter le coronavirus. Ce dernier ajoutera que cette action permet aussi de reconnaitre les personnes qui seraient dans le besoins et n’oseraient pas demander de l’aide. Là, avec un groupe de bienfaiteurs on leur fournit des produits de base pour subvenir à leurs besoins quotidiens. Même chose du coté de vendeurs de fruits et légumes. Ces derniers n’économisent aucun effort pour rendre service. Dans ce même contexte, des bienfaiteurs se sont mobilisés à travers les réseaux sociaux divers et proposent de livrer à domicile les médicaments aux personnes âgées ou les malades chroniques et ce après que le malade leur envoie son ordonnance médicale via internet. Dans cette foulée, une panoplie de pages facebook sont apparues appartenant à des magasins de vêtements. Leurs propriétaires font étal de toute leur marchandise avec, prix, tailles, couleurs et parfois promotion avec en sus livraison gratuite. Tout cela pour ne pas perdre de la clientèle et éviter une chute drastique de leur chiffre d’affaires. Mais la page qui a suscité la plus grande admiration est celle qui propose de fournir des layettes de nouveaux nés. Sur la page on trouve les modèles et les prix des articles. Le magasin propose aussi un trousseau complet de nouveau-nés à 4.000 da. Il y a aussi ceux qui proposent des plats cuisinés allant des pizzas, tacos, hamburger, douara, jusqu’au du couscous en passant par le pain traditionnel dont beaucoup de gens raffolent. On notera enfin les pages de professionnels qui peuvent résoudre les petits tracs qui surviennent quand on les attend le moins. Il s’agit des plombiers, vitriers, chauffagistes ou électricien. Pour boucler la boucle, des infirmiers proposent également de fournir des soins à domicile, prise de tension, injections, changement de pansement ou autres.

Medjadji H.
Mardi 31 Mars 2020 - 17:54
Lu 346 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 19-09-2020.pdf
3.52 Mo - 18/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+