REFLEXION

LUTTE CONTRE LA COVID 19 A ORAN : Le transport public interdit le weekend



Le wali d'Oran Messaoud Djari a signé un arrêté de suspension des transports publics pendant les weekends à partir d’hier vendredi  et ce, en raison de la recrudescence des cas de contamination à la COVID-19. Le couvre-feu sanitaire sera observé entre 20h00 et 05h00 pour une durée de quinze (15) jours en plus de la suspension des transports publics pendant les week-ends et du report de la rentrée universitaire au 15 décembre prochain. Les mesures préventives et les actions menées ces dernières semaines, pour contenir la propagation du virus ont été mises en échec par la non-adhésion des citoyens Oranais au protocole sanitaire et aux consignes préventives contre la COVID-19. Les tables dans les terrasses des cafés et autres restaurants sont interdites, ainsi que le commerce informel. Résultat,  la wilaya d’Oran  fait partie des 29 wilayas les plus touchées par l’épidémie, ce qui n’empêche pas les citoyens de sortir sans même porter de bavettes, pire encore depuis le début de la semaine, nous assistons à des scènes qui relèvent du pur paradoxe et de l’absurde. Les laboratoires d’analyses sont littéralement submergés par des citoyens pour les tests rapides relatifs à  la détection qualitative des anticorps lgg et LgM. Des centaines de personnes aux portes des labos, où seuls  les deux tiers portent des bavettes, cherchant à faire un test, dont les résultats, moyennement fiables, nécessitent dix jours d’attente et le tout sans prendre la moindre précaution sanitaire et encore moins le respect de la distance sociale de sécurité.                 

Medjadji Habib
Vendredi 13 Novembre 2020 - 14:31
Lu 254 fois
Oran
               Partager Partager

Oran