REFLEXION

LUTTE CONTRE L’EXTREMISME ET LE TERRORISME : L’expérience algérienne saluée par l’UNESCO

L'intervention du ministre des Affaires étrangères, M. Abdelkader Messahel, devant la 204ème session du Conseil exécutif de l'UNESCO, sur l'expérience de l'Algérie dans le domaine de la prévention de l'extrémisme violent a été saluée par la Directrice générale de cette organisation, Mme Audrey Azoulay.



Mme Azoulay a, en effet, estimé que cette intervention constitue "une référence très utile pour développer des initiatives régionales et à l'échelle mondiale" et "s'est félicitée de l'engagement de notre pays dans la prévention de l'extrémisme violent qui s'inscrit également au cœur du mandat de l'UNESCO", a précisé la même source. Elle a, par ailleurs, hautement apprécié la qualité et la valeur des manuels élaborés par le ministère algérien des Affaires étrangères sur "l'Algérie et la déradicalisation: une expérience à partager" et "le rôle de la démocratie dans la lutte contre l'extrémisme violent et le terrorisme: l'expérience algérienne. Par ailleurs, et toujours sur le sujet  de la lutte contre l’extrémisme,  le quotidien norvégien "The Local" a publié, en date  16 mai un article sous le titre "que le Monde peut-il apprendre de la stratégie antiterroriste de l'Algérie", analysant le discours du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, prononcé à l'occasion de la célébration de la Journée internationale "Vivre-ensemble en paix". Dans son analyse, le quotidien a, d'emblée, tenu à rappeler que le 16 mai qui marque la Journée internationale "Vivre-ensemble en paix", est une initiative présentée à l'Assemblée générale des Nations unies par l'Algérie, en puisant de son expérience en matière de réconciliation  nationale. Ce média estime, en effet, que "grâce à cette commémoration, le monde pourra mettre à profit l'expérience "unique et singulière" de l'Algérie qui a su mener une transition d'un pays déchiré par le terrorisme à un pays promoteur de concorde, de réconciliation et d'inclusion.  Il a mis également  en exergue la clairvoyance du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, qui a, dès son élection  en 1999, entrepris une stratégie globale visant à endiguer l'extrémisme violent et à guérir une nation blessée.

Ismain
Mercredi 23 Mai 2018 - 17:41
Lu 268 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-06-2018.pdf
3.99 Mo - 20/06/2018





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+