REFLEXION

LOURD BILAN DE 5775 FUITES A MOSTAGANEM : Couteux 2017 pour l’Algérienne des eaux



La direction de l’Algérienne des Eaux a fait son bilan de l’année 2017 et ayant enregistré des contraintes financières dues au gaspillage notamment de fuites d’eau. Il a été constaté que l’effectif en personnel demeure insuffisant ce qui explique entre autres la lenteur de l’intervention pour la réparation de la défaillance au niveau du réseau d’eau potable. Cependant, les fuites sont fréquentes au niveau du raccordement par le fait que cette opération s’opère par le propriétaire ou le locataire, elle ne tient pas pour longtemps au lieu de faire appel aux agents spécialisés dans ce domaine afin d’éviter des fuites d’eau a précisé un professionnel en la matière. Toutefois, des quantités d’eau potable coulent dans la nature. La réparation ne se fait pas de sitôt, elle perdure par manque de moyens matériels sophistiqués et de personnels. Le Directeur de l’ADE a justifié également que ces fuites réapparaissent par le fait de la vétusté du réseau d’AEP qui date de l’ère coloniale et doit être remplacé. Ces fuites d’eau ont globalement coûté pas moins de 240 millions de centimes. Il a été enregistré 5775 fuites d’eau potable étant réparées pendant l’année 2017. Le Directeur de l’ADE a précisé que le coût moyen d’une réparation est estimé à 4000 DA. Une partie du réseau d’AEP a été modernisée par l’Algérienne des Eaux. 

Gana Yacin
Mercredi 17 Janvier 2018 - 18:11
Lu 360 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 18-06-2019.pdf
3.06 Mo - 17/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+