REFLEXION

LOGEMENT : Vers l'unification du Fichier national

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a ordonné, dimanche à Alger, l'unification du Fichier national de logement pour englober les différentes formules en vue de parvenir à une distribution équitable.



Dans son allocution à l'ouverture de la rencontre Walis-Gouvernement, M. Tebboune a appelé à "un retour à la transparence dans les listes de logements à afficher", ordonnant "l'unification du Fichier national du logement, toutes formules confondues, y compris le logement rural et le promotionnel aidé afin d'identifier les bénéficiaires".  "La résolution du problème de distribution du logement qui pousse, à chaque fois, les citoyens à la contestation en bloquant les routes réside dans la transparence, l'adoption d'un Fichier national de logement et la prise en charge des doléances soumises par les non-bénéficiaires", a affirmé M. Tebboune soulignant l'impératif de "bannir le favoritisme dans la distribution de logements".  Le président Tebboune a révélé, dans ce sens, la découverte durant les années précédentes à Alger de 16.800 certificats de résidence falsifiés, vendus à 1.500 DA le certificat à des personnes habitant dans d'autres wilayas, qualifiant ces pratiques de "plus grave que la corruption". Le Plan d'action du gouvernement qui s'appuie sur le programme du Président de la République, vise à garantir "l'accès du citoyen à un logement décent", à travers le lancement d'un nouveau programme d'un million de logements, tous segments confondus, et la réception d'un million et demi d'unités à l'horizon 2024.  Pour rappel, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud a communiqué un étonnant chiffre dimanche 16 février. Ainsi, alors qu’il prenait la parole lors de la rencontre gouvernement-walis, Beldjoud a indiqué que les enquêtes effectuées par ses services ont révélé que plus de 120.000 dossiers de demandes de logements, à travers le territoire national, ont été déposées au nom des personnes décédées ! Un chiffre qui révèle la déconnexion des responsables locaux avec la base. Une problématique à laquelle le ministre appelle à remédier en incitant les responsables locaux à effectuer des enquêtes de terrains. D’autant, dit-il, qu’il s’agit-là de l’une des recommandations du Président de la République.

Ismain
Lundi 17 Février 2020 - 16:01
Lu 235 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-10-2020.pdf
2.89 Mo - 19/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+