REFLEXION

LOCAUX COMMERCIAUX FERMES : Le ministère du logement décide de reprendre la main

Souvent imputé à l’incompétence et le manque d’inspirations, des centaines de locaux commerciaux de l’OPGI finissent souvent en ruine, voire en lieux de débauche. Le ministère du logement vient de décider de reprendre la main et mettre un terme à ce cirque qui n’a que trop duré.



Et la priorité est désormais inscrite dans un communiqué : le retrait immédiat de ces locaux de la gestion de l’OPGI. Dés lors, le ministère du logement a ordonné le transfert vers les walis des dossiers de gestion de tous les locaux commerciaux de l’OPGI non vendus. Ces derniers devront être mis à disposition des promoteurs ayant des investissements dans les cadres des programmes ANSEJ, CNAC, ANGEM. Ainsi, le ministère a ordonné aux directeurs de wilaya de fournir aux walis toutes les informations concernant les lieux, leurs surfaces, adresses, ainsi que le prix de location de ces locaux. Des commissions de wilayas s’occuperont de cette opération de distribution après étude des dossiers des intéressés, selon la même source. Ces derniers seront automatiquement exempt de payer les droits d’exploitation. A cette fin le ministère du logement a mis en place un cahier des charges portant sur les informations concernant les locaux et les conditions contractuelles.

Ismain
Mercredi 29 Mai 2019 - 18:50
Lu 413 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 18-08-2019.pdf
3.01 Mo - 17/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+