REFLEXION

LOCATION DE MACHINES, ENGINS, VEHICULES… : Les arnaqueurs ciblent les promoteurs de l’Ansej et la Cnac



Une nouvelle victime d’une escroquerie en bonne et due forme vient de frapper à la porte de la rédaction pour dénoncer la filouterie qui lui a fait haro sur son matériel à peine acquis dans le cadre du dispositif de l’Ansej. Mais de l’exemple de ce jeune monsieur, pas aussi juvénile que ça, faut-il bien le noter, sont de plus en plus visés par des aigrefins en chemise et cravate pas comme les autres. Il faut dire que généralement ce sont les jeunes bénéficiaires de véhicules et d’engins mécaniques et grosses machines industrielles dans le cadre des dispositifs d’aide (notamment Ansej et Cnac) à Mostaganem qui sont en mire des prospecteurs des proies faciles. Et comme ces derniers savent pertinemment que les promoteurs Ansej raffolent des marchés faciles et rapporteurs de grosses cagnottes, les escrocs qui se spécialisent dans la tromperie de cette couche spécialement, savent bien miroiter tout un profit à leurs victimes. Pour ce, il leur proposé la location de leurs véhicules, engins mécaniques ou machines pour une exploitation auprès de grosses sociétés et entreprises économiques qui sont généralement bien des firmes fictives. Et afin que les jeunes promoteurs mordent à l’hameçon, des sommes d’argent bien appétissantes leur sont miroitées. Des escrocs se faisant passer pour des représentants de sociétés, chargés de prospecter pour la location d’engins mécaniques et de véhicules entre autres, ont dans ce sens fait pleurer prêt d’une centaine de jeunes promoteurs à travers la wilaya. Le hic dans ce phénomène qui se base avant et après tout sur la cupidité et l’inexpérience et le manque de maturité chez une bonne partie de jeunes patrons, est que ce genre d’arnaque tous azimuts a déjà fait entendre de lui dans d’autres wilayas limitrophes et à travers le pays. Ainsi signent plein de victimes sur des papiers de location dans la perspective d’entrées alléchantes sur simplement de faux papiers contre le versement d’une somme d’argent importante pour un mois. Et pour l’on ne sait mettre à l’aise ces victimes, ces sommes défient toute concurrence. Ce qui normalement devait tirer la sonnette d’alarme quand on sait que le ciel ne fait pas de pluie de billets. Autre pratique usée pour bien escamoter les jeunes notamment, et les mettre en confiance, les arnaqueurs procèdent même à une assurance tout risque des engins loués. Comme quoi, « l’on ne rigole pas dans notre business » est il  laissé entendre aux victimes. Mais des contrats et de la paperasse signée, tout comme les assurances tous risques miroitées, la paperasse n’est en fait qu’une ramette ordinaire marquée de faux et d’usage de faux par fruit de cupidité d’inattention et d’inadvertance. Dans la localité de Sidi Lakhdar, de Hadjadj, à Nouissy, à Mesra, à La Stidia, et l’on ne sait où encore, ces affaires se suivent et se ressemblent. Et lorsqu’enfin les victimes se rendent compte de la duperie, il est déjà tard pour recontacter les représentants des fameuses grosses sociétés ou récupérer son matériel.                      

Ilies Benabdeslam
Mardi 27 Mars 2018 - 19:28
Lu 451 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 18-07-2019.pdf
3.79 Mo - 17/07/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+