REFLEXION

LES PROTESTATAIRES REINVESTISSENT LA RUE A TISSEMSILT : Les habitants de Hai Hacene bloquent la RN14

L’opération de relogement des habitants de Hai Hacene pour de nouveaux logements sociaux que beaucoup de citoyens de la ville de Tissemsilt attendaient avec impatience et dont la date a été avancée à plusieurs fois par les responsables sans qu’aucune de ces dates ne soit concrétisée a été la raison pour laquelle des dizaines de ces citoyens avaient décidé de se rendre à la sortie Est de la ville de Tissemsilt.



Le rassemblement a eu lieu précisément à l’intersection qui mène à la localité de Sidi Mansour sur la RN 14 pour faire le forcing et réclamer des responsables des explications. En effet, des dizaines de citoyens du dit quartier de la commune de Tissemsilt ont exprimé leur mécontentement en bloquant la route qui mène à la seule entrée de la ville de Tissemsilt du côté est durant la journée et la nuit du mardi et s’est poursuivi jusqu’à hier mercredi, ils ont profité de la journée ensoleillée et relativement clémente pour venir en masse et réclamer disent-ils l’engagement par les responsables dans l’opération de relogement et éviter plus de retard pour  faire bénéficier les citoyens vraiment dans le besoin en matière de logement et par la même couper la route à ceux ou celles qui se sont investis dans le social pour faire une stratégie politique ou un commerce, hier, la tension était à son comble alors qu’aucune partie responsable n’avait pris le soin de rendre visite à ces protestataires, les rassurer et les raisonner pour libérer la route, la complexité de cette grande opération nécessite une plus grande concertation avec plusieurs parties concernées et beaucoup plus de mobilisation afin d’éviter le maximum de problèmes et entre tout cela, dans les conditions actuelles, des centaines de familles cultivent des craintes et appréhendent l’avenir avec un avenir ouvert à toutes les probabilités, ils affirment que l’attente a été longue sans résultat palpable. Enfin, il est à préciser qu’au temps de l’après midi du mercredi, la situation était un peu  tendue mais calme et la présence des services de sécurité se fait remarquer un peu partout  notamment devant le siège de la wilaya où les bénéficiaires du quota des 827 logements se sont ralliés au mouvement de protestation pour assiéger les venelles qui y mènent.    

A.Ould El-Hadri
Mercredi 31 Juillet 2019 - 18:55
Lu 500 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma