REFLEXION

LES COMMUNES DE MOSTAGANEM DANS LE TOP DES MAUVAIS PAYEURS DE LA SONELGAZ : 150 milliards d'impayés !

La Sonelgaz de Mostaganem risque, en effet, l'asphyxie financière de l'aveu de son P-DG qui a tiré la sonnette d'alarme, lors de la journée de sensibilisation de la Sonelgaz, tenue ce jeudi. Les dettes de cette entreprise s’élèvent à plus de 150 milliards et les communes figurent en tête des mauvais payeurs.



La Sonelgaz est au bord de l'asphyxie financière qui risque d'empirer, si l'Etat n’intervient pas auprès du ministère des collectivités locales pour sommer ses communes à payer leurs dettes qui s’élèvent à quelque 54 milliards de cts. L'endettement de l'entreprise au niveau de la wilaya de Mostaganem se situant à 150 milliards de cts met en danger l'équilibre budgétaire de la société, qui aura un impact négatif sur la croissance de l’entreprise et qui s’est remarqué ces dernières semaines par un recul flagrant des projets d’investissements. Le directeur de la SDC de la wilaya de Mostaganem (société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz), M. Tabach Ahmed  a fait savoir, lors de cette journée de sensibilisation tenue au niveau de la salle de conférence au niveau de la bibliothèque du site III (ex ITA), que la  Wilaya de Mostaganem compte 7 agences commerciales dont Mostaganem est et Ouest : Ain Tèdles, Sidi Ali, Achaacha, Hassi Mamèche et Mesra , avec un total de 155135 abonnés à l’électricité et 67661 abonnés au gaz. Ce dernier a estimé que beaucoup de clients pensent que les prix de l’électricité et du gaz sont devenus trop chers, au contraire c’est la consommation des ménages qui a augmenté, selon les déclarations du responsable de la SDC, qui tente de soutenir ses dires en s’interrogeant, ‘’qui des clients, n’a pas de climatiseurs, frigo, une machine à laver ou même deux lustres à 6 lampes ?’’ C’est cela qui a fait gonfler les factures réellement ! Dans le même contexte, le directeur, a tenu d’informer l’assistance que la Sonelgaz est divisée en trois sociétés liées l’une à l’autre, il y a la SPE pour la production de l’électricité, la GRTE chargée du transport de la production et enfin le SDC la, société qui s’occupe de la distribution et de la commercialisation. Revenant au mode de paiement électricité gaz, le premier responsable de la SDC, dans le but de sensibiliser les clients, a assuré  que le non payement des factures électricité gaz , cause un grave préjudice financier à la Sonelgaz et freine les investissements , en révélant que les dettes impayées  au niveau de la Wilaya de Mostaganem s’élèvent  à 150 milliards de dinars, dont 30 % sont  détenues par les APC, avec la coquette somme de 54 milliards de cts,  ce qui a obligé la SDC de couper l’électricité dans plusieurs communes , entrainant le mécontentement de la population , qui ne pouvait plus se faire délivrer les documents d’état civil faute de courant. Ainsi les communes, encore dans le top des plus mauvais payeurs, refusent d’honorer leurs créances et ce malgré que le règlement des factures énergétiques relèvent des dépenses obligatoires pour une Mairie, autant que le payement des employés, a lancé le directeur, tout en implorant, le Wali Rebehi , de donner une injonction à toutes les Mairies pour apurer leurs dettes.

Belayachi Naboussi
Vendredi 11 Mai 2018 - 18:23
Lu 412 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 23-03-2019.pdf
3.34 Mo - 22/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+