REFLEXION

LEGISLATIVES 2017 : L'achat des voix est réprimandable (Louh)



Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux Tayeb Louh, a affirmé lundi que la loi sera "scrupuleusement appliquée" à l'encontre de ceux qui oseront recourir à l'achat des voix lors des législatives du 4 février prochain. "Les parquets et les services de la police judiciaire seront à l'affût de toute tentative d'achat des voix" lors des prochaines élections, a soutenu le ministre qui était l'invité du Forum de la Radio nationale. Rappelant que l'élection est "un acte politique régi par des lois interdisant clairement l'utilisation de l'argent ou de tout autre moyen à même d'influer le processus électoral", le ministre a mis l'accent sur "l'intégrité" des prochaines législatives conformément aux "nouvelles dispositions introduites par la Constitution amendée". M. Louh a cité, à ce propos, quelques nouveautés contenues dans la loi relative au régime électoral qui stipule notamment qu'est exempté de la peine celui qui aura reçu des dons en argent et qui en informera les autorités.                                  

Ismain
Mardi 28 Février 2017 - 16:14
Lu 177 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma