REFLEXION

LE RESPONSABLE DE CE CRIME DOIT ETRE JUGE : Un millier d’arbres massacré à Mostaganem !

Pourquoi on massacre Mostaganem à coups de bulldozers ? Pourquoi les autorités et les services de sécurité font l’autruche face cette nouvelle politique de détournements de terrains forestiers au nom du tourisme ? Et qui a autorisé ce crime perpétuel contre les forêts de Mostaganem ?



Une réponse est vivement attendue de la part du nouveau conservateur des forêts de la wilaya au sujet des centaines d’arbres massacrés, et les terrains détournés ! Les ministres de l’intérieur et de l’agriculture sont-ils au courant de ce qui se passe à la daïra de Sidi Lakhdar ? On en doute fort qu’ils autorisent le massacre des arbres ! Plus de 50 hectares de terrain forestier ont été attribués à des particuliers pour réaliser 27 camps de toile pour les familles à travers trois communes ; Sidi Lakhdar, Hadjadj et Ben Abdelmalek Ramdan. Plus de mille arbres dont certains sont centenaires ont été coupés à la scie électrique, massacrés au bulldozer annonçant la fin de l’air des forêts attractives du littoral.  Des centaines d'arbres longent les falaises et les chemins des plages de Hadjadj et Abdelmalek Ramdan. Un connaisseur nous a informés, qu’un des arbres abattus  qui longeait la ruelle du centre scolaire, était un Ficus benjamina (évoqué dans le Saint Coran) centenaire. Malheureusement, après l’abattage de ce dernier, il n'en reste qu'un seul dans notre wilaya, il se trouve à proximité du siège de la daïra de Hassi Mamèche. Idem, pour les eucalyptus, avec 19 variétés dans notre wilaya au lendemain de l'indépendance, on se retrouve avec seulement quatre (04) aujourd’hui !  Un véritable crime écologique commis au nom de l’investissement touristique au vu et au su des députés grisés par le salaire de 30 millions et la complicité d’une Apw au service de l’administration. Monsieur le wali est interpellé pour l’ouverture d’une enquête, afin d'éclairer les zones d'ombre  de la gestion de l’ancien directeur par intérim , qui doit  se justifier pour ce crime irréparable et sur les dizaines de terrains détournés durant sa période à la tête de cette institution au nom de l’investissement  !  

Riad
Vendredi 29 Juin 2018 - 19:52
Lu 993 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-03-2019.pdf
3.16 Mo - 19/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+