REFLEXION

LE PRESIDENT ERDOGAN: ‘’L’Algérie est un pays émergent’’

S’appuyant sur l’histoire et le patrimoine en partage entre les deux pays, le président turc considère l’Algérie comme un «pays émergent», «un exemple de stabilité dans une région confrontée à des troubles en permanence». Alger et Ankara entretiennent de bonnes relations et ce à tous les niveaux.



Le président turc Recep Tayyip Erdogan a entamé lundi une visite officielle de trois jours en Algérie, laquelle s'inscrit dans le cadre d'une tournée africaine.  Des entretiens se sont déroulés entre les deux chefs d'Etat et les travaux entre les délégations des deux pays ont permis à l'Algérie et à la Turquie de partager leurs analyses de la situation régionale et internationale, notamment au Moyen-Orient, au Maghreb et au Sahel". Il s'agit de la troisième visite officielle de M. Erdogan en Algérie, après celles effectuées en novembre 2014 et juin 2013 en tant que Premier ministre.     Au plan économique, "les membres des deux délégations ainsi que le Forum d'affaires, qui regroupera un grand nombre d'entreprises algériennes et turques, ne manqueront pas de donner un élan accru aux échanges et aux partenariats entre les économies algérienne et turque", a-t-on précisé de même source. La Turquie est parmi les destinations les plus prisées par les Algériens. Ils sont 200.000 à s'y rendre chaque année pour faire du tourisme mais aussi du business. En termes d'échanges commerciaux, la Turquie est le sixième fournisseur de l'Algérie avec 2 milliards de dollars par an. Elle arrive au cinquième rang des pays clients de l'Algérie avec 1,7 milliard de dollars. Selon la présidence turque, le déplacement de M. Erdogan en Algérie s'inscrit dans le cadre d'une tournée africaine qui le mène également en Mauritanie, au Sénégal et au Mali pour "aborder essentiellement les questions économiques". Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a assuré que l’Algérie constitue l’un des principaux partenaires économiques de son pays en Afrique. «L’Algérie est l’un de nos principaux partenaires économiques en Afrique, comme nous considérons les sociétés turques parmi les plus grands investisseurs étrangers en Algérie, avec un volume d’investissement autour de 3, 5 milliards de dollars », a indiqué le président turc.  Il a plaidé, ainsi, pour «l’approfondissement de la coopération (entre nos deux pays) dans les domaines politique économique, culturel et touristique, outre les domaines énergétiques et sécuritaires». Erdogan, a plaidé également pour la facilitation des visas pour les hommes d’affaires turcs se rendant en Algérie, en exprimant le souhait de la signature, objet de négociation, d’un accord sur l’encouragement et la protection des investissements. Par ailleurs, Erdogan a indiqué que «l’opération Rameau d’olivier se poursuit avec un grand succès».  Le président Erdogan va inaugurer, entre autres, une usine de textile, «la plus grande d’Afrique», dans la wilaya de Relizane .

 

Ismain
Mardi 27 Février 2018 - 19:29
Lu 373 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 24-05-2018.pdf
3.96 Mo - 23/05/2018





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+