REFLEXION

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ORDONNE : Tous les accusés traités sur un pied d’égalité

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a ordonné de traiter sur un pied d’égalité toutes les personnes impliquées dans l’affaire de la saisie de 700kg de cocaïne dans le port d’Oran, a rapporté Ennahar.



Les ordres étaient d’aller aussi loin qu’il le faut sans prendre compte de qui est impliqué, son grade ou son statut, affirme la source. L’affaire de la cocaïne du port d’Oran, ou l’affaire du Boucher comme la surnomment les médias, fait en effet tomber plusieurs hauts responsables dans l’institution militaire et dans les institutions civiles. Le fils d’un très puissant général a été appelé et entendu dans le cadre de l’affaire, un ex-général limogé par le président de la République pour s’assurer qu’il ne va pas entraver l’affaire. Rappelons que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika avait associé la lutte contre la corruption à la lutte contre le phénomène de la drogue. Il s’agit d’une allusion à l’affaire des 700 kg de cocaïne, ou l’affaire communément connue sous le nom de «Kamel le boucher». Dans son message à l’occasion de la commémoration de la journée nationale du Moudjahid, le président de la République avait affiché l’intransigeance de l’Etat de mener une lutte sans merci contre les trafiquant de drogues, lesquels réinvestissent cet argent sale dans  divers créneaux pour son blanchiment. Pour ce faire le chef de l’Etat avait appelé à « la construction d’un front populaire solide» afin de lutter contre la corruption et garantir la stabilité de l’Algérie face à toutes les manœuvres internes et menaces externes. Le Président de la République a relevé que par ce «front populaire solide, vous devez contrecarrer toutes les manœuvres politiciennes et tentatives de déstabilisation de nos rangs par des interprétations erronées ou en opposition aux préceptes de notre religion. Vous devez également, grâce à ce front populaire solide, faire face à tous les fléaux, et en premier lieu la corruption et la drogue qui rongent notre économie et notre société ».

Ismain
Mercredi 29 Août 2018 - 20:26
Lu 932 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-12-2018.pdf
2.77 Mo - 18/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+