REFLEXION

LE PRESIDENT DE L’APC DE KHEIR-EDDINE AU FORUM DE REFLEXION: “ Le transport scolaire, un déficit qui reste à combler ”

L’invité de cette sixième édition du forum de Réflexion était M Mahieddine Mohamed président de l’APC de Kheir- Eddine qui a bien voulu répondre à l’invitation du Forum de Réflexion et se prêter aux questions des journalistes.



LE PRESIDENT DE L’APC DE KHEIR-EDDINE AU FORUM DE REFLEXION: “ Le transport scolaire, un déficit qui reste à combler ”
Kheireddine est la commune chef lieu de la daïra de Kheir-Eddine, située à 16 km à l’est du de Mostaganem . Le nombre d'habitants de Kheireddine avoisine les 27235 habitants. Kheireddine est une commune à vocation agricole, mais dépourvue de toutes ressources lui permettant de se développer économiquement. C’est grâce aux subventions de l’Etat que la commune essaie de relever la tête et faire face aux différents problèmes. Aujourd’hui, la situation a changé par rapport au début des années 2000 et antérieurement, puisque la commune a bénéficié de plusieurs projets dans le cadre des différents programmes de développement notamment celui de la relance économique initié par le président de la République. Ainsi, la région toute entière connait un développement harmonieux, mais le plus dur reste à faire bien entendu. Certaines insuffisances sont constatées, mais le président de l’APC et son équipe ne ménagent aucun effort pour sensibiliser les autorités pour parer à ses insuffisances qui touchent directement le quotidien du citoyen. L’un des soucis du premier magistrat de la ville est de renforcer le parc roulant scolaire. En effet, la commune ne dispose que de quatre (04) bus pour 800 élèves ce qui est peu par rapport au nombre d’élèves qui est énorme, d’autant plus que ces 800 élèves sont éparpillés à travers 22 douars, mission qui n’est pas du tout aisée à accomplir. Pour ce, M.Mehieddine Mohamed, maire de la commune de Kheireddine, a bien voulu répondre à nos questions.

Qui est MEHIEDDINE Mohamed ?
Avant d’aborder le vif du sujet qui est de nous brosser la situation socio-économique de sa commune et de ses différents programmes de développement, M Mahediddine Mohamed a bien voulu se faire connaître personnellement.
Réflexion : Peut- on connaitre M Mahieddine Mohamed ?
M. Mahieddine : je m’appelle Mahieddine Mohamed, âgé de 50 ans, je suis un fils de Fellah, j’ai étudié jusqu’en 2ème As au CEM Ibn Sina (ex annexe du lycée Zerrouki Cheikh Ibn Eddine de Mostaganem en 1978, j’ai adhéré au parti FLN ( Front de libération nationale )en 1983 en tant que militant, j’ai fait deux mandats, le 1er de 2002 à 2007 comme membre de l’APC et le deuxième mandat de 2007 à 2011 comme président d’APC à la commune de Kheireddine. En tant que militant du F.N.A, élu majoritaire à savoir qu’on a eu six (06) sièges sur les 11 sièges qui composent l’assemblée. Pour votre information je ne vais plus me présenter aux élections communales, parce que celui qui prétend à un autre mandat ne travaillera pas. Dans mon APC tout le monde travaille, et j’ai décidé de céder la place aux jeunes pour prendre les destinées de la commune.
Réflexion : Pouvez-vous nous éclairer sur le plan quinquennal 2004/2009 ?
M Mahieddine : Auparavant, Kheir Eddine était démunie de tout il n’y avait presque aucune structure, ni polyclinique, ni CFPA, le problème d’eau se posait avec acuité, l’eau était acheminé à l’aide de citerne. Par contre, aujourd’hui, le réseau AEP est rétabli d’où la disponibilité de cette denrée rare, 24/24 ainsi que les douars, le gaz de ville est installé. Dans le domaine de l’assainissement, on accuse un grand retard à savoir que même dans le chef lieu de la commune de Kheir Eddine il existe toujours des fosses septiques. Le projet d’assainissement est en voie de réalisation et cela en deux tranches et donc le projet sera finalisé au cours de l’année 2011. Il y a une absence totale d’assainissement dans les douars, mais une étude en PRD pour les douars de Ouled Bachir et O/Hammou qui totalisent à eux deux une population de 10 000 habitants. Il est prévu la réalisation d’un réservoir de 1000 M3 pour Kheir Eddine centre. Par ailleurs, une station de pompage est en cours d’équipements. Un programme PCD pour l’année 2011 prévoit la réalisation de deux autre réservoirs, le premier est d’une capacité de 250 M3 pour les douars de Alaoucha et de Souabria et un autre réservoir de 200 M3 pour le douar de Merzouka et Ben Si Ahmed. En outre, l’assainissement et l’alimentation en eau potable (AEP) pour l’habitat regroupé de Djebah. Concernant le sport, la commune de Kheir Eddine a bénéficié d’une aire de jeu en PCD pour Ouled Hammou en 2010. Nous manquons de structures sportives et c’est les fonds qui nous manquent. Pour l’emploi 2011, 218 postes en exercice, 100 postes de la DAS. Concernant les besoins de la DAS, on leur a remis 400 dossiers qui sont en instance nous n’avons pas de problème concernant l’emploi, les gens veulent travailler. Pour l’habitat, le plan quinquennal, 2004/2009 nous avons réalisé 200 logements, puis 96 logements LSP et 70 logements RHP. Pour ce qui est du programme en cours, 500 logements sociaux sont en cours de réalisation dont 300 logements seront destinés en faveur des habitants de l’habitat précaire situé à Debdaba (Vallée des jardins) dans la commune de Sayada. Pour ce qui est du fonal, nous avons réalisé 260 logements. L’habitat rural a résolu pas mal de problèmes. D’un autre côté, nous avons fait trois choix de terrain pour l’habitat groupé à savoir pour les douars Merzouka, si Belarbi et Djabbah. La commune de Kheir Eddine est très pauvre, elle n’a aucune ressource, et donc elle ne vit que de la subvention exclusive de l’état. La commune de kheireddine compte une population de 27235 habitants selon le recensement général de la population effectuée en 2008. Le chef lieu de commune est composé de 6000 habitants et les 21000 habitants sont répartis entre les 22 douars que compte la commune de Kheireddine.
Réflexion : M Mahieddine vous dites que ces dernières années, l’ancienne équipe n’a rien fait, comment expliquez-vous cela ?
M Mahieddine : Dans la précédente équipe, il y avait beaucoup de conflits entre les partis et cela s’est répercuté négativement sur la gestion des affaires publiques et ce sont les citoyens qui ont payé la facture, car tous les projets d’équipement inscrits dans le cadre de l’aménagement urbain et l’amélioration des conditions de vie du citoyen ont pris un sérieux retard. Actuellement, les problèmes ont diminué.
Réflexion : Pouvez-vous nous dire combien d’habitants y a-t-il à kheir Eddine et s’il y a des infrastructures administratives, sinon que prévoyez- vous pour l’avenir ?
M Mahieddine : La commune de Kheir Eddine a une population de 27 235 habitants et dont la superficie est de 45000 M2. Nous avons 12 écoles primaireset O3 cem, par ailleurs, nous avons réfectionné certaines écoles primaires. Malgré cela, nous manquons d’écoles primaires aux douars Lakhal et Djebah ainsi qu’au chef lieu de Kheir Eddine. Nous avons programmé 500 logements dont la réalisation est en cours mais il faut que les accessoires suivent. En 2013/2014, nous allons rencontrer des problèmes concernant les écoles, les lycées et tout ce qui suit avec cela, à savoir le secteur sanitaire par exemple. Le CEM qui, initialement à une capacité de 700 élèves, il a 1200 élèves maintenant. A cet effet, la dernière visite du wali, nous a fait profiter d’un CEM, malgré cela le problème reste toujours poser car les autres CEM sont en amiante. A Ouled Hammou il n’y a pas de CEM alors qu’il a une population de 14000 habitants.
Réflexion : votre parc roulant scolaire est–il bien doté ?
M Mahieddine : Non, nous avons 04 bus pour 800 élèves.
Réflexion : Concernant le secteur de la santé, que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?
M.Mahieddine : Nous avons une polyclinique pour les deux douars d’Ouled Bachir et O/Hammou, nous n’avons pas de locaux commerciaux. Par contre, nous avons un lycée qui est toujours classé premier et un marché couvert de 59 postes qui va ouvrir cette semaine. L’ambulance est inexistante à Kheir Eddine. Il y a des salles de soins et une maternité.
Réflexion : Quelles sont les ressources de l’APC ?
En 2010, la recette de l’APC est de 260 millions de centimes quand à celle de la TVA est de 2 milliards 500 millions de centimes.
Réflexion : A part le domaine de l’agriculture, n’y a t-il pas d’autres activités commerciales pour cette commune ?
M Mahieddine : La commune de kheir-Eddine n’a comme activité que la collecte des crues, mais cette dernière est classée la première à l’échelle de l’ensemble de la wilaya de Mostaganem. Par contre, nous procédons à l’élevage qui atteint jusqu’ à 10.000 têtes dont 6500 vaches et 3500 Têtes entre ovins et bovins. Concernant le problème de la décharge publique de kheir-Eddine, le problème ne se pose plus car elle a été déplacée à la commune de Sour (Daira d’Aïn Tédeles)
Réflexion : Pourquoi vous n’aspirez pas à un autre mandat ?
M.Mahieddine : Je me suis investi à fond pour ma commune et pour mes concitoyens .et en tant que maire, je me levais très tôt le matin pour contrôler tout ce qui se passe dans ma commune. Je veux me reposer.
Réflexion : Pourquoi vous vivez au F.N.A alors que vous êtes d’obédience FLN ?
M.Mahieddine : Si j’ai choisi le FNA c’est pour être élu tout simplement mais je suis toujours d’obédience FLN.
Réflexion : De par l’expérience que vous avez eu en votre qualité de président d’APC quel message pouvez vous transmettre aux futurs élus ?
M Mahieddine : Il faut travailler et vous rapprocher du citoyen car c’est l’élu qui crée le bien être du citoyen ou son calvaire
Réflexion : Pourquoi n’y a-t-il pas d’autres activités industrielles à kheir Eddine ?
M.Mahieddine : Les raisons du manque d’activités industrielles c’est qu’auparavant il n’ y avait pas d’eau potable et les interruptions d’électricité très fréquentes freinent l’investissement, la preuve nous n’avons qu’une seule boulangerie dans la commune.
Personne ne voudrait s’aventurer et investir dans le néant.
Réflexion : Quel était votre budget de fonctionnement ?
M.Mehieddine : En 2009, il était de l’ordre de 15 milliards et de 19 milliards de cts en 2010. Concernant le PDAU 2007, il est toujours en cours. A ce titre je propose une ouverture directe entre Kheir Eddine et Kharouba (nouvelle ville)
Réflexion : Nous vous laissons le soin de conclure ?
M.Mahieddine: Ce que vous faites est formidable et je remercie le journal Réflexion et je souhaite que le journal continue dans sa ligne éditoriale et persévère dans l’information de proximité à l’effet de faire parvenir l’information à ses lecteurs et aux citoyens.

Benyahia El Houcine
Mercredi 30 Mars 2011 - 23:01
Lu 3008 fois
Forum de Réflexion
               Partager Partager