REFLEXION

LE PHENOMENE REPREND DE PLUS BELLE A MOSTAGANEM : PLUS DE 200 ‘’HARRAGA’’ ARRIVENT EN ESPAGNE

En recourant à l’émigration clandestine, pour de nombreux jeunes mostagnanémois, l’Eldorado européen est devenu une vraie frénésie. Malheureusement, ce n’est que pure illusion pour ces jeunes prétendants à l’aventure, cette illusion qui continue d’exhorter beaucoup de jeunes à la recherche d’un monde meilleur, en dépit de tous les risques et dangers de la traversée de la grande bleue.



C’est dans ce contexte qu’on apprend que  plus de 200 jeunes ‘’harraga’’ tous originaires de Mostaganem et ses environs, bravant le danger, ont pris le large, jeudi, à bord de plus d’une quinzaine d’embarcations de fortune,  pour rallier les côtes espagnoles, à partir des plages de Sonaghter , Chaibia et Sidi El Mejdoub, dans la wilaya de Mostaganem a-t-on appris de sources concordantes. Leur traversée a été tout à fait réussie mais hélas, ils ont été arrêtés par les éléments de la Guardia Civile espagnole à l’est de l’Espagne. Plusieurs d’entre eux ont contacté leurs familles par téléphone pour leur annoncer qu’ils sont arrivés mais qu’ils avaient été appréhendés par les autorités espagnoles. Ces dernières ont confirmé que les harraga ont été placés dans un centre d’hébergement réservé aux étrangers en situation irrégulière. Selon des témoignages, certains parents auraient même encouragé leurs enfants à tenter cette aventure suicidaire en leur payant la traversée. Pourtant, de nombreux ‘’harraga’’ refoulés des terres ibériques n’ont pas manqué de signaler que les conditions de vie dans ce pays sont très difficiles. Ils ajoutent que rares sont ceux qui trouvent  un petit ‘’boulot’’ occasionnel. Notons que la ‘’ruée’’ des ‘’harraga’’ vers la péninsule ibérique ne semble ainsi pas prête à s'estomper notamment à partir des côtes mostaganemoises. Il est à signaler que la wilaya de Mostaganem a été classée ces dernières années comme étant le principal point de départ de ‘’harraga’’ vers le continent européen et ce, en dépit de tous les problèmes encourus durant la traversée de la grande bleue qui aux  premiers abords semble être accueillante mais qui cache de nombreux pièges ...

Ismain
Samedi 25 Juillet 2020 - 16:48
Lu 4054 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-10-2020.pdf
3.16 Mo - 21/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+