REFLEXION

LE PHENOMENE PREND DE L’AMPLEUR : 68 000 cas de divorce chaque année en Algérie



En effet, au cours d’un séminaire organisé à l’université Akli Mohand Oulhadj de Bouira sous le thème « La conciliation dans les affaires de divorce »,  Faissal Driouèche a tiré la sonnette d’alarme sur le phénomène de divorce, qui ne cesse de prendre de l’ampleur dans la société algérienne, ces dernières années. Selon l’intervenant,  68.000 cas de divorce sont enregistrés chaque année en Algérie, soit un cas par huit minutes, ce qui est alarmant. Le juriste a estimé, au cours de son intervention, que l’échec des séances de conciliation menées par les juges pour tenter de réconcilier les époux est dû au climat défavorable et le manque de temps pour accomplir ce genre de missions afin de préserver la famille. En outre,  le docteur Saïd Bouizri, enseignant à l’Université de Tizi Ouzou a appelé la sensibilisation sur les méfais sociaux du divorce et la conjugaison des efforts de toutes les parties sociales afin de préserver la cohésion de la famille.

Ismain
Dimanche 19 Janvier 2020 - 15:40
Lu 240 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 24-10-2020.pdf
3.02 Mo - 23/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+