REFLEXION

LE PARTI TOURNE LA PAGE D’OUYAHIA : Vers l’effondrement du RND ?

Placé en détention provisoire depuis mercredi 12 juin, le secrétaire général, Ahmed Ouyahia du Rassemblement démocratique national (RND) a été lâché par ses lieutenants.



Ce samedi, la deuxième formation politique du pays a publié un communiqué dans lequel elle appelle tous ses militants à préserver « l’unité et la cohésion » du parti. Cet appel intervient après une rencontre consultative des membres du bureau national du RND. Si le parti de l’alliance présidentiel ne fait aucune référence à l’inculpation de son patron, le langage utilisé dans le communiqué renseigne sur sa position. Ainsi, le RND a réitéré son soutien à l’action de l’institution militaire, notamment s’agissant de l’organisation d’un dialogue national suivi d’une élection présidentielle. Le parti de la majorité enfonce le clou. Il a exprimé toute sa confiance en la justice algérienne qui, selon le communiqué, constitue « un pilier solide pour construire un état de droit et de justice ». Autrement dit, la mise sous mandat de dépôt d’Ahmed Ouyahia ne fâche pas la formation politique. Enfin, le RND informe que les membres de son bureau politique poursuivront les rencontres consultatives dans le but de prendre position des événements sans donner plus de précisions.  Belkacem Mellah, l’opposant reconnu d’Ouyahia et qui ne perd jamais l’espoir de prendre les rênes du parti, a estimé que la phase actuelle que traverse le parti est favorable à l’unification des efforts pour aller vers un congrès extraordinaire, rassembleur pour élire une nouvelle direction. Pour l’ancien secrétaire d’Etat à la jeunesse, il s’agit de tout faire pour éviter l’effondrement du parti». Quant à Seddik Chihab que Ouyahia a répudié tout récemment du parti pour lui avoir fait fausse route après des années de compagnonnage, il a invité, dans un communiqué, «toutes les militantes et tous les militants, sans exclusion où qu’ils soient, à être fidèles aux principes de notre parti dans ces circonstances particulières que vit notre parti, notamment après la mise en détention provisoire de son secrétaire général et vu la sensibilité de la situation que connaît pays». Et à l’ancien chargé à la communication du RND de «réitérer sa confiance en la justice» pour lutter contre la corruption, les corrupteurs et tous ceux qui ont trahi la confiance du peuple en abusant du pouvoir pour s’enrichir illicitement».

Ismain
Samedi 15 Juin 2019 - 18:33
Lu 605 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 17-07-2019.pdf
3.83 Mo - 16/07/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+