REFLEXION

LE ‘’NEW YORK TIMES’’ ACCUSE LE CAIRE : L’Egypte accepte la décision de Trump sur El-Qods

Alors que le New York Times a accusé dans un article publié samedi l’Egypte d’avoir accepté ‘’tacitement’’, par ses dirigeants, la décision de Trump au sujet d’El-Qods comme capitale d’Israël, le Caire a démenti dimanche ces informations relayées par les medias américains, affirmant qu’ils ne sont que de "simples allégations".



Le "New York Times" a rapporté samedi que l’Égypte a accepté tacitement la décision américaine sur Jérusalem, révélant que Le Caire a demandé à des animateurs de talk-shows de persuader les téléspectateurs d'accepter la décision américaine au sujet de Jérusalem.  Le journal américain ‘’Le New York Times’’ a affirmé qu'un officier des services de renseignements égyptiens avait contacté, par téléphone, les présentateurs de différents talk-shows influents et leur a demandé de convaincre leur audience d'accepter la décision américaine au lieu de la condamner.  Selon la même source, l'officier des renseignements égyptiens aurait suggéré que les Palestiniens devraient se contenter de la Cisjordanie où se situe actuellement l'Autorité palestinienne à Ramallah. Selon David Kirkpatrick , l’auteur de l’article de "New York Times", un officier égyptien du renseignement, Ashraf al-Kholi a discrètement téléphoné aux animateurs de plusieurs talk-shows égyptiens influents et a déclaré :« Comme tous nos frères arabes, l’Égypte dénonçait la décision en public. Mais le conflit avec Israël n’est pas dans l’intérêt national égyptien ». Al-Kholi a dit aux animateurs qu’au lieu de condamner la décision, ils devraient persuader leurs téléspectateurs de l’accepter. « Les Palestiniens, a-t-il suggéré, devraient se contenter de Ramallah qui abrite actuellement l’Autorité palestinienne. En quoi Jérusalem est-elle différente de Ramallah, en réalité ? » Entend-on le capitaine Kholi demander à plusieurs reprises dans quatre enregistrements audio de ses appels téléphoniques obtenus par le New York Times.

L’Égypte dément les informations de New York Times
De son côté, l’Égypte a démenti dimanche les informations relayées par le media américain, l’information a été rapportée par l’agence turc, AA.com.tr. L’Égypte a démenti dimanche des informations relayées par des médias américains et selon lesquelles le pays aurait accepté "tacitement" la décision du président Donald Trump de reconnaître officiellement Jérusalem comme capitale d'Israël. L'Organisme général de l'Information égyptien, relevant de l’État, a déclaré, dans un communiqué, que les informations relayées par le "New York Times" ne sont que de "simples allégations". Le communiqué de l'Organisme général de l'Information a précisé que les personnes citées par le quotidien américain n'étaient pas des présentateurs télé ou avaient cessé toute apparition télévisée avant même l'annonce de la décision de Trump au sujet de Jérusalem. La même source a ajouté que la position de l’Égypte vis-à-vis de Jérusalem "s'est traduite par des prises de position à l'ONU et d'autres organisations internationales en dépit des menaces américaines et de la réduction de l'aide des États-Unis". L’Égypte a soumis une résolution au Conseil de sécurité de l'ONU réclamant l'annulation de la décision de Trump au sujet de Jérusalem, mais la résolution a été rejetée par Washington.

 

Belkacem
Dimanche 7 Janvier 2018 - 18:00
Lu 1355 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 24-06-2018.pdf
4.16 Mo - 23/06/2018





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+