REFLEXION

LE MINISTRE DES MINES MOHAMED ARKAB AFFIRME : Plus de 12 substances minérales bientôt produites au profit de l’industrie

Une feuille de route en cours de mise en œuvre dans le secteur des mines, comprenant notamment la révision de la loi régissant le secteur et l’organisation d’assises nationales des mines afin de fournir à terme l’économie nationale en matières premières actuellement importées, a indiqué le ministre des Mines, Mohamed Arkab.



En effet, Il a fait savoir que 12 substances minérales seront bientôt produites en Algérie au profit de l’industrie nationale. Lors d’un entretien accordé à l’APS, M. Arkab a fait savoir qu’une feuille de route est en cours de mise en œuvre dans le secteur des mines comprenant la révision de la loi 14-05 régissant le secteur, le développement de gisements majeurs « structurants », l’élaboration d’une nouvelle carte géologique nationale des mines ainsi que la formation des jeunes, notamment pour l’exploitation aurifère. Concernant la révision de la loi minière 14-05, le ministre a estimé nécessaire de « la rendre plus attractive », grâce à un cadre réglementaire donnant plus de flexibilité et de réactivité par rapport aux opportunités offertes aux investisseurs locaux et étrangers. Selon le ministre, un projet de loi est en phase de finalisation pour être présenté au gouvernement afin de permettre au secteur de contribuer à la relance économique et de doter les industries manufacturières en matières premières nécessaires. De plus, des assises des mines seront organisées entre fin 2020 et début 2021, a fait savoir M. Arkab. Ces assises permettront, a-t-il dit, aux acteurs du secteur de « débattre des questions qui découleront de la large consultation des experts de la stratégie permettant de développer le domaine minier ».Le deuxième axe de la feuille de route est de développer les axes structurants du domaine minier. « Nous avons ciblé des gites et des gisements dont le développement imminent est nécessaire tels que Ghar Djbilet, les gites et gisements aurifères du Hoggar, le plomb et le zinc de Oued Amizour (wilaya de Béjaïa), le Phosphate de Bled El-Hadba (wilaya de Tebessa) et tout l’Est algérien », a fait observer M. Arkab, soulignant que ces projets structurants permettront de démarrer rapidement l’activité sur des gites et gisement déjà avérés et étudiés. Le troisième axe stratégique de la feuille de route du secteur minier concerne le développement des données géologiques à travers l’utilisation d’applications technologiques et techniques dans le cadre de l’élaboration d’une nouvelle carte géologique nationale des mines.

Ismain
Dimanche 2 Août 2020 - 17:40
Lu 391 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma