REFLEXION

LE MINISTRE DES AFFAIRES RELIGIEUSES, M. MOHAMED AISSA REVELE : ‘’Al Ahmadia a tenté de déstabiliser le pays’’

Selon un rapport secret, établi par l’une des ambassades d’Algérie et détenu par le ministère des affaires religieuses, la secte religieuse ‘’Al Ahmadia’’ a tenté d’entrainer le pays dans les troubles du printemps arabe depuis l’année 2011, selon les déclarations du ministre, M. Mohamed Aissa, intervenant sur les ondes de la radio nationale



Le ministre des Affaires religieuse qui multiplie ses déclarations ces derniers jours sur les atteintes à l’Islam, ciblées par plusieurs tendances religieuses, a révélé hier matin lors de son passage au forum de la radio nationale que la secte Al Ahmadia a bel et bien tenté de provoquer des troubles en Algérie en 2011 pour la précipiter dans le marécage «du printemps arabe». «Le plan de déstabilisation d’Al Ahmadia a été déjoué grâce à la vigilance de l’un de nos ambassadeurs à l’étranger (il ne l’a pas identifié) qui a adressé un rapport secret au ministère des affaires étrangères sur les visées de cette secte en Algérie», a déclaré M. Mohamed Aissa. Ce rapport a mis à nue d’après lui, le plan d’Al Ahmadia visant à entrainer l’Algérie dans le printemps arabe en 2011 et provoquer la «fitna». Le ministre explique que c’est sur la base du rapport de cet ambassadeur que les autorités ont décidé d’interdire les activités de cette secte, évitant ainsi qu’elle ne s’incruste dans la société «algérienne».Dans le même ordre d’idées, le ministre a jeté une pierre dans le jardin fleuri du mouvement des Frères musulmans leur signifiant qu’ils n’ont aucun avenir en Algérie. « Il est impossible que l’Algérie soit inféodée au courant des Frères musulmans (Ikhwanes) du fait qu’elle est d’obédience soufie depuis cinq siècle», prétend le ministre, précisant que le premier mouvement n’existe que depuis un siècle. Aussi, pense –t-il que le chiisme n’aurait pas non plus de chances de s’implanter en Algérie du fait, précise –t-il, que ce courant ne dispose pas de mosquées ni de lieux dédiés aux lamentations et autres pratiques cultuelles propres à lui.

Ismain
Mardi 3 Avril 2018 - 11:04
Lu 379 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 18-09-2018.pdf
3.49 Mo - 17/09/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+