REFLEXION

LE FLN SE SEPARE D’UN AUTRE SECRETAIRE GENERAL : Djamel Ould Abbes démissionne

Djamel Ould Abbès a démissionné, hier, de son poste de secrétaire général du parti FLN, officiellement ‘’en raison de soucis de santé qui lui imposent un congé de longue durée", a indiqué l’APS.



Selon plusieurs sources, le choix de Ould Abbès de se retirer de la vie politique serait venu après un sérieux malaise qu’il a eu hier soir et qui a nécessité une évacuation d’urgence vers l’hôpital militaire de Ain Naadja. Là, les médecins lui auraient fortement recommandé un repos de longue durée. D’autres sources affirment que cette démission surprise du patron de l’ex-parti unique serait venue pour mettre fin à la crise qui le secoue depuis plusieurs moi. Pour l’instant, le président de l’APN Mouad Bouchareb assure l’intérim  à la tête du parti en attendant une élection. Elu récemment nouveau Président de l’Assemblée populaire nationale (APN), en remplacement de Saïd Bouhadja, Mouad Bouchareb a été désigné par le bureau du Front de libération nationale (FLN) pour succéder à Djamel Ould Abbes à la tête du plus vieux parti politique. Selon une autre source au FLN, Djamel Ould Abbes a déposé un congé de maladie de longue durée (45 jours), en raison d’un malaise cardiaque qu’il a subi très tôt ce mercredi matin. Ainsi, c’est le jeune Mouad Bouchareb (47 ans) qui devient Secrétaire général de l’ex-parti unique. Pour rappel, Djamel Ould Abbes avait été élu, le 22 octobre 2016, à la tête du FLN, succédant à un Amar Saâdani démissionnaire. Cette démission intervient à six mois de l’élection présidentielle. Djamel Ould Abbes aurait pris seul cette décision pour mettre fin à la crise qui couve au sein du FLN. L’ancien ministre de la solidarité quitte, ainsi, la direction du vieux parti après deux ans. Le conflit interne qui secoue le FLN tourne autour des prochaines élections sénatoriales qui se dérouleront au mois de décembre prochain. Des échauffourées ont été signalées dans plusieurs structures régionales suite à des divergences sur des candidatures. Signalons, aussi, que Djamel Ould Abbès s’est désolidarisé publiquement des attaques du ministre de la Justice et membre du Comité central du parti à l’encontre du Premier ministre. Il se pourrait qu’elle serait l’une des causes de la démission surprise. Il est à rappeler qu’une véritable crise avait conduit à l’exclusion de Saïd Bouhadja du FLN après son refus de démissionner de son poste de Président de l’APN.

Ismain
Mercredi 14 Novembre 2018 - 17:00
Lu 1734 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-12-2018.pdf
2.64 Mo - 14/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+