REFLEXION

LE CORONAVIRUS TOUCHE DE PLUS EN PLUS DE PERSONNES : Vers un confinement de 15h à 7h à Mostaganem !?

Tant souhaité par le personnel soignant, le dispositif de confinement et l’ensemble des mesures préventives qui l'accompagnent ont été reconduits pour une période de 10 jours, soit jusqu'au 29 avril. A Mostaganem, avec l’évolution actuelle des cas de Covid-19,il n’est pas exclu que la wilaya rejoint le confinement de 15h à 7h.



Il y a lieu de préciser à ce propos que le dispositif en vigueur concerne “le confinement total pour la wilaya de Blida, le confinement partiel 15h à 7h du matin pour neuf wilayas : Béjaïa, Tlemcen, Tizi Ouzou, Alger, Sétif, Médéa, Oran, Tipasa et Aïn Defla, et le confinement de 19h jusqu'au lendemain à 7h du matin pour les 38 wilayas restantes”. À cet effet, le Premier ministre a rappelé “la nécessité de respecter les règles préventives édictées en matière de confinement, de distanciation sociale et de mesures d'hygiène qui demeurent dans la situation actuelle les seules barrières de prévention à même de stopper la propagation du coronavirus”. Le  personnel  soignant, en première ligne dans les hôpitaux et  qui  a  déploré la perte de 16 des siens, trouve que la stratégie d’isolement sanitaire demeure l’unique riposte possible contre cette pneumopathie atypique. Un  médecin à l’établissement public hospitalier ‘’Che Guevara’’ de Mostaganem, estime que la sortie du confinement en cette période charnière est dangereuse pour la population. Pour lui, l’heure de la fin de la quarantaine n’a pas encore sonné. “En tant que professionnel sur le terrain face au Covid-19 depuis l’apparition de la pandémie, j’estime qu’il était impératif, voire urgent, de reconduire cette mesure d’isolement. Le dispositif décrété a donné d’excellents résultats sur tous les plans.  Si l’on analyse les courbes graphiques de ces derniers jours, l’épidémie a remarquablement évolué.  À Mostaganem, on n’a pas ressenti les effets positifs du confinement. Le nombre de malades est en train d’évoluer depuis quelques jours. Le bilan des personnes suspectées d’atteinte de l’infection est aussi inquiétant. C’est pour toutes ces raisons qu’il fallait reconduire cette stratégie de confinement”, plaidera le médecin, qui rappellera que le service des maladies infectieuses de l’hôpital ‘’Che Guevara’’ a déjà traité plusieurs  patients positifs au Covid-19. Pour leur part, les membres du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie joignent leurs voix à celle du médecin. La stratégie adoptée jusque-là a montré son efficacité en cassant les chaînes de transmission qui ont touché 47 wilayas. Un membre du comité scientifique a précisé, par ailleurs, que la décision de prolonger le confinement demeurait le souhait de plusieurs praticiens qui suivent cette épidémie qui sévit depuis près de deux mois dans le pays.

Smain
Dimanche 19 Avril 2020 - 18:08
Lu 1715 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 04-07-2020.pdf
3.66 Mo - 03/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+