REFLEXION

LE ‘’CLUB VERT DE MOSTAGANEM’’ : Un nouveau starter éco citoyen ?

Pour sa première action, le « Club Vert de Mostaganem » envisage de se lancer, très bientôt, dans un projet de plantation de diverses espèces de plantes ornementales et florales. Cette opération, entrant dans le cadre de l’embellissement de la ville de Mostaganem, va cibler en premier lieu, le jardin « Emir Abdelkader » adjacent au siège de la mairie, le plus important de tous.



Sous l’égide de ce nouveau « Club Vert », il est prévu de procéder, très bientôt, à une plantation d’espèces végétales d’ornement, sur de petits espaces, en mosaïque sur  toutes les  surfaces de terre disponibles  du jardin public central « Emir Abdelkader ». La saison du printemps est entrée de plein pied avec des couleurs  en faisant le lit à l’Eté qui va certainement drainer, comme à  l’accoutumée, des millions de vacanciers-visiteurs qui ne vont pas se priver de faire un peu de tourisme. rappelons que c’est à l’instigation de M. le Maire, M.Abdelkader Benkhodja que, le 23 mars passé ,journée mondiale de l’arbre, que l’acte moral de naissance a été signé, lors de la tenue d’une Assemblée générale constitutive de deux entités complémentaires, à savoir  la création de l’association  dite « Mosta-verte » et du « club vert ».Ces dernières ont pour objectif de faire la sensibilisation ainsi que la promotion de la culture de l’environnement citadin; Dans ce cadre, « Club vert » s’apprête à entamer sur le terrain un programme qui bénéficiera du soutien matériel et financier  grâce à l’engagement de M. le PAPC ,très attaché à la culture de l’environnement. En témoigne que M. le P/APC de Mostaganem l’a prouvé par l’exécution de son programme de « plantation de 10.000 arbres »et ce, dès son installation, le 23 décembre 2017. Le choix de l’impact de l’intervention du « club vert » n’est pas fortuit et se justifie par le fait que  le jardin « Emir Abdelkader »  a gardé les séquelles de ratages lors d’opérations qui n’ont pas été à la hauteur  du statut de cet important patrimoine écologique, massacré et c’est le cas de le dire. Cette action et celles qui suivront sont, selon toute vraisemblance, un premier pas vers la prise en charge effective de la réhabilitation des espaces verts de la commune avec un suivi par des travaux d’entretien, dans la durée, selon un rythme calendaire. Avec des interventions raisonnées et conjuguées notamment avec l’association « Mosta-verte », la revalorisation de ces espaces de l’environnement urbain est un défi à relever et c’est une restauration de la biomasse végétale nécessaire qui ferait certainement le bonheur des citoyens et des visiteurs.

Younes Zahachi
Vendredi 20 Avril 2018 - 17:46
Lu 267 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-03-2019.pdf
3.27 Mo - 18/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+