REFLEXION

LE CHEF DE LA PAF DE L’AEROPORT D’ALGER ET LE CHEF DE SURETE DE SAÏDA LIMOGES : Lahbiri dégomme les traces de Hamel

Fraichement nommé à la tête de la police algérienne, le colonel El-Habiri, pousse un grand coup de gueule, annonçant le grand nettoyage dans la maison des bleus. Laissant planer le doute d’un dégommage de toute trace de l’ancien chef de la police et vider les services de la sureté nationale de tous les flics, hommes de main de Hamel et protecteurs des affaires de son fils Amiar.



Par un effet boule de neige, ses fidèles subalternes les chefs de sûreté des différentes wilayas d’Alger, Oran, Tlemcen, Tipaza et Saida, sont limogés. Le patron de la PAF de l’aéroport d’Alger et le premier détective de la police, le chef des renseignements généraux, doivent à leur tour quitter le navire d’El–Habiri. L’affaire des 701 kg de Cocaïne a ainsi mis en façade quelques responsables de la police, qui seraient impliqués dans des affaires d’influence, favoritisme et autres. Des conduites et excès de zèles proférés par des hommes qui sensés de faire respecter la loi, ont poussé le nouveau patron de la DGSN, le colonel Mustapha Lahbiri, d’opter des changements d’urgences dans le corps de la police qui confirme la volonté de l’Etat, d’aller vers une reconfiguration globale de ce corps. Après le limogeage des cinq chefs de sûreté de wilaya, le Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Mustapha El-Habiri, a mis fin aux fonctions d’un sixième chef de Sûreté de wilaya, il s’agit du chef de sûreté de la wilaya de de Saïda, le contrôleur de police Belkechaïri Aïssa qui a été démis de ses fonctions hier. Dans ce contexte, on apprend de bonne source que le contrôleur de police, Hassaïne Lahcène, a été démis de ses fonctions à l’aéroport international Houari Boumediene d’Alger. Hassaïne Lahcène, promu au grade de contrôleur de police il y a deux ans, occupait le poste de chef de la 2ème brigade de la police aux frontières à l’aéroport international d’Alger. Selon nos informations, c’est le chargé de la sécurité à l’aéroport, Mohamed Tiarti, qui a été désigné par le colonel Mustapha El-Habiri pour prendre l’intérim de M. Hassaïne. Pour rappel, plusieurs responsables de la police ont été limogés depuis l’installation de Mustapha El-Habiri en remplacement d’Abdelghani Hamel. Le nouveau DGSN a commencé par Noureddine Berrachedi, le désormais ex-chef de la sûreté d’Alger. Le 17 juillet dernier, le colonel Mustapha Lahbiri avait limogé le chef des renseignements généraux de la police, Djilali Boudalia. Ce dernier occupait auparavant le poste de porte-parole de la DGSN et passait pour un proche collaborateur de l’ex-patron de la DGSN, Abdelghani Hamel. Mustapha Lahbiri a ainsi décidé d’effacer les traces de son prédécesseur en accélérant les limogeages des responsables de la police désignés par Abdelghani Hamel.

L.Ammar
Mardi 24 Juillet 2018 - 18:28
Lu 3220 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-08-2018.pdf
2.96 Mo - 15/08/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+