REFLEXION

LA SÉCURITÉ ET LA STABILITÉ DU PAYS, EST UNE LIGNE ROUGE : La mise en garde de Gaid Salah

Le Vice-ministre de la Défense, État-major de l’armée nationale populaire, Ahmed Gaid Salah, a averti ceux qui veulent faire revivre à l’Algérie « les années de douleur et de sang », appelant les Algériens à « s’ériger contre tout ce qui pourrait exposer l’Algérie à des menaces »



Le chef d’Etat-major Ahmed Gaid Salah, en visite d’inspection mardi à l’Académie inter armes de Cherchell, a réagi à la situation politique du pays, suite aux dernières manifestations qui secouent la société. « Des parties veulent ramener l’Algérie aux années de violence », fait valoir le vice-ministre de la Défense nationale, ajoutant : « Ces parties sont dérangées par le fait que l’Algérie renoue avec la sécurité et la stabilité ».
Gaid Salah a estimé que « des parties sont dérangées par la stabilité de l’Algérie », sans les citer. « Certaines parties sont dérangées de voir l’Algérie sûre et stable. Elles veulent que l’Algérie revienne aux années difficiles durant laquelle le peuple a payé un lourd tribut », allusion à la décennie noire, confirmant ainsi, ’l’attachement à la paix” du peuple algérien.
 « Le fait que l’Algérie a pu réunir les facteurs de sa stabilité […] a déplu à certaines parties qui sont dérangées de voir l’Algérie stable et sûre, mais veulent la ramener aux douloureuses années de braise, lors desquelles le peuple algérien a vécu toute forme de souffrances et payé un lourd tribut », a affirmé Gaïd Salah dans une allocution prononcée en marge d’une visite de travail à l’Académie militaire de Cherchell.
 « Ce peuple digne, authentique et conscient, qui a vécu ces dures épreuves, et subi leurs affres, ne pourra, en aucun cas, mettre en péril sa sécurité et sa quiétude », a estimé Gaid Salah, dont les propos sont rapportés par un communiqué du ministère de la Défense nationale
« Nous sommes conscients que cette sécurité et cette stabilité ainsi retrouvées continueront à s’ancrer et s’enraciner, que le peuple algérien continuera à en jouir, et que l’Armée Nationale Populaire demeurera le garant de cet acquis si cher, grâce auquel notre pays a retrouvé sa notoriété », a affirmé le chef d’état-major.
« Ce peuple qui a mis en échec le terrorisme et déjoué ses desseins et visés, est celui là même qui est appelé, aujourd’hui, de savoir comment se comporter face à la situation que traversent son pays et son peuple, et comment s’ériger en rempart contre tout ce qui pourrait exposer l’Algérie à des menaces aux retombées imprévisibles », a indiqué Ahmed Gaïd Salah.
« Au moment où j’évoque devant vous ces prestigieuses gloires historiques, mes pensées vont, en toute fierté, à l’ensemble des personnels de l’Armée Nationale Populaire qui méritent, aujourd’hui, d’être qualifiés dignement d’Enfants de Novembre », a par ailleurs déclaré le chef d’Etat-major. « Tout cela dénote clairement l’importance majeure accordée à l’accomplissement des nobles missions assignées dans le but de préserver la sécurité de notre patrie et sauvegarder son indépendance, sa souveraineté et sa stabilité », a-t-il ajouté.

 

Riad
Mardi 5 Mars 2019 - 17:19
Lu 385 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 18-07-2019.pdf
3.79 Mo - 17/07/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+