REFLEXION

LA RICHESSE A NOS PORTES : La valorisation des déchets peut rapporter 3800 milliards par an

L'activité de récupération et de valorisation des déchets est susceptible de rapporter 3800 milliards de cts (38 milliards de DA) annuellement et de créer, en outre, de nombreux postes d'emplois, a affirmé jeudi la directrice générale de la Chambre algérienne du commerce et de l'industrie (Caci), Mme Ouahiba Behloul.



S'exprimant lors d'une conférence de presse pour annoncer la tenue de la 2éme édition du Salon international de la récupération et de la valorisation des déchets (REVADE), prévu du 9 au 12 octobre prochain au Palais des expositions (Pins maritimes), Mme Behloul a fait savoir que rien que dans la filière Produits en téréphtalate d'éthylène (PET telles les bouteilles en plastique), laquelle génère un volume de déchets de l'ordre de 350.000 tonnes/an, un nombre de 7.600 emplois peut être créé. En outre, Mme Behloul a indiqué que des statistiques récentes montraient que sur un marché de prés de 300.000 tonnes/an de déchets spéciaux (pneus, huiles usagées, batteries...) en Algérie, seulement 150.000 tonnes sont valorisées et exploitées, soit 50%. A ce propos, elle a relevé un certain intérêt d'entreprises privées algériennes et étrangères pour la valorisation et la récupération des déchets. Selon elle, une dizaine d'entreprises privées nationales activent actuellement dans la récupération et la valorisation des pneus usagés qui sont destinés à la réalisation principalement de tapis de routes dont le marché reste "très prometteur". Elle a également indiqué que des entreprises américaines, françaises et sud-africaines avaient manifesté leur intérêt pour réaliser des pôles industriels dans le recyclage du matériel informatique. Dans ce sillage, elle a expliqué que la réduction des ressources financières extérieures de l'Algérie incitait à rechercher de nouveaux moyens permettant de contribuer à la substitution de la production locale aux importations, et ce, en exploitant d'une manière optimale les ressources productives disponibles localement tels la récupération et le recyclage des déchets. De surcroît, cette activité permet la diversification des investissements et la création de nouvelles entreprises, a-t-elle poursuivi. C'est dans ce sens que la CACI organisera, en collaboration avec l'Agence nationale des déchets (AND), la deuxième édition du salon REVADE qui sera dédié à la collecte, au tri, au transport, au traitement, à la valorisation et au recyclage des déchets. Selon elle, la promotion et le développement de la gestion et la valorisation des déchets industriels, et l'encouragement de l'investissement dans ce créneau pour la création de nouvelles entreprises figurent parmi les principaux objectifs de cet événement. Pour cette prochaine édition, l'invité d'honneur sera la Corée du sud qui participera à travers l'Institut coréen de la technologie et de l'industrie environnementale (KEITI) et une trentaine d'entreprises.

Ismain
Vendredi 15 Septembre 2017 - 18:06
Lu 390 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma