REFLEXION

LA PROTESTA DURCIT LE TON : Un quatrième jour de sit-in à Achaacha

Rien ne semble aller pour le mieux pour le maire et son conseil de l’APC qui ne semblent point parvenir a dénouer le conflit qui les opposent aux citoyens qui entament leur quatrième jour de rassemblement au siège de la mairie.



Rassemblés depuis  dimanche dernier face au siège de l’APC  d’Achaacha, les citoyens  paraissent décidés à ne point quitter le lieu jusqu’à la satisfaction de leurs revendications. Hier,  mercredi, ils étaient encore plus de 3000 personnes à observer leur quatrième jour de protestation, selon l’un de nos confrères, présent sur les lieux. Selon les informations recueillies, les résidents de cette commune ne semblent  point satisfaits du quota  de logements ruraux, attribué à l’APC. Ce dernier  est plus qu’insuffisant et ne couvre même pas le 1%  de la demande exprimée. Toujours selon notre source, près de 4573 personnes ont formulé des demandes d’octroi d’aide à la construction de logements ruraux, malheureusement, le quota attribué n’a pu excéder  en totalité  les 92 logements ruraux, dont 70 à titre individuel et  22   autres  groupés.  Cette  aide si insuffisante, selon certains citoyens, semble être la ‘’goutte’’ qui a fait déborder le vase, et  parait être à l’origine  de cet immense rassemblement qui perdure  depuis 04 jours  et ne tend point à prendre fin. D’autres problèmes ont été également  soulevés par les protestataires, dont la  dégradation du cadre de vie  en milieu rural, le déficit en  matière d’emploi, l’absence d’aménagement  des rues   dont certaines sont presque impraticables, surtout  à travers les zones rurales.  Quant  aux voies de concertation et de dialogue, les citoyens ne semblent point convaincus par l’intervention du chef de la daira, et sollicitent  la présence du wali pour lui faire part  de leurs revendications  qu’ils jugent si légitimes , pour l’assurance  de meilleures conditions de vie en  ces lieux où le train du développement local tarde encore à prendre son départ, selon l’avis de certains citoyens.

L. Ammar
Mercredi 27 Mars 2019 - 17:11
Lu 391 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-06-2019.pdf
3.61 Mo - 25/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+