REFLEXION

LA JUSTICE ENQUETE SUR UNE AFFAIRE DE ‘’FAUX ET USAGE DE FAUX’’ : Des pensions de veuves de chouhada détournées



Quelques jours après le traitement, au niveau du tribunal de Dar El Beida, d’une affaire de trafic de cartes d’anciens combattants de l’ALN, la justice ouvre un nouveau dossier qui concerne le détournement de pensions de veuves de chouhada. Selon le site ‘’algeriemondeinfos’’, qui rapporte l’information, le tribunal de Sidi M’hamed examine, depuis jeudi dernier, une affaire de détournement dans laquelle sont impliquées plusieurs personnes travaillant au ministère des Moudjahidine, à la poste, à la mairie de Sidi Mhamed. Cette affaire a éclaté, grâce au receveur du bureau de poste de Sidi Mhamed qui a découvert le pot aux roses. Ce dernier a alerté la police après avoir reçu une demande de l’un des fils d’une veuve qui souhaitait savoir s’il pouvait percevoir la pension de sa mère décédée, évaluée à 130 millions de centimes sur 12 ans. Les services de sécurité ont immédiatement ouvert une enquête qui leur a permis de remonter le fil de ce détournement qui aura duré plusieurs années. Les personnes impliquées sont poursuivies pour faux et usage du faux, acceptation de privilèges indus. Dans son réquisitoire, le procureur de la République a requis 5 ans de prison ferme pour chacun des accusés.            

Salim
Samedi 3 Février 2018 - 17:56
Lu 582 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma