REFLEXION

LA DELEGATION PARTICIPE A L’ACTION VOLONTARIAT DE PLANTATION D’ARBRES : Un groupe de l’Union européenne en visite à Oran

Une délégation de l’Union Européenne qui s’est rendue avant hier matin au siège de l ‘UNFA de la wilaya d’Oran a été réçue par la secrétaire générale de l’organisation en compagnie d’un membre de l’APW d’Oran en l’occurrence Ammi Hachemi ont participé massivement à l’action de volontariat de plantation d’arbres au niveau de la grande cité Akid Lotfi.



Cette commission dirigée et présidée par une  Mostaganémoise  Mme  Charlotte Clair Lise a été honoré par l’ensemble des membres de l’UNFA n’a ménagé aucun effort pour la  réussite de cette  importante action de solidarité qui rentre dans le cadre de la préservation  du développement durable, ainsi  que dans le rôle que joue la femme Algérienne en  milieu sociale en 1950  ainsi que l'évolution de la femme Algérienne  . «Cette campagne pour préserver l’environnement en favorisant la création de zones boisées en périphérie de la ville d’Oran, vise à limiter l'impact négatif de l'activité de l'homme sur son environnement», a déclaré Ammi Hachemi, membre de l’APW  d’Oran  ayant pris part à cette action de plantation de  7800 arbres en une année  et dont 04 sur les lieux de la dite cité de Akid Lotfi. Cette opération s’est déroulée sous le signe de la "sauvegarde des éléments naturels, air, eau et terre". Ainsi, de même qu’un groupe de l’UNFA  ont, durant toute la matinée de samedi dernier, creusé, planté et arrosé les jeunes plants fraichement mis en terre sur une parcelle du jardin  Akid Lotfi  dans la commune de Bir El Djir . Il faut adhérer à toutes ces actions qui préservent la beauté des sites de la wilaya d’Oran et de notre pays», indiquera Mme la secrétaire de l’UNFA. Selon le représentant de l’APW d’Oran, il s’agit de la plantation d’une centaine d’arbres, une espèce qui est très résistante et qui s’adapte facilement à l’intérieur du périmètre du projet de la forêt récréative de Canastel. Le reboisement en chêne-liège est également un moyen pour remédier à la déforestation et faire revivre le couvert végétal mené à mal par les incendies des dernières années. Aussi, même si cette espèce mettra plusieurs décennies avant de produire, l’arbre en lui-même est rustique et s’acclimate parfaitement à l’environnement de la wilaya d’Oran, indique un agent des forêts. Les membres de la délégation de l’Union Européenne, fiers d’avoir participé au reboisement d’une parcelle du jardin de la dite  cité, ont eu droit à une collation  au siège de l'organisation.

Medjadji H.
Mardi 10 Avril 2018 - 17:41
Lu 236 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 27-09-2020.pdf
2.6 Mo - 26/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+