REFLEXION

LA CHLOROQUINE L'ARME FATALE CONTRE LE COVID19 A ORAN : 19 patients ont quitté le CHU et 20 autres suivront

Depuis l'instauration du confinement partiel de la wilaya d'Oran à partir de 15 h jusqu'à 7 h du matin, l'on enregistre un taux satisfaisant de patients guéris de la maladie du COVID19 qui ont quitté le CHUO dernièrement, soit 19 patients atteints du virus Covid-19 en plus des 07 libérés, il y a quelques jours, par la cheffe de service des maladies infectieuses le professeur Moufok Najet.



Une bonne nouvelle au milieu de toute cette crise sanitaire,  est toujours la bienvenue pour remonter le moral et  donner surtout espoir pour lutter contre cette épidémie. Après une dizaine de jours sous contrôle médical, 19 personnes atteintes du virus Corona viennent de quitter l’établissement hospitalo-universitaire Dr Benzerdjeb (CHUO) après plusieurs testes négatifs effectués sur eux. Les malades ont été soumis au protocole de la chloroquine, qui vient encore une fois de prouver son efficacité. Et quand le bonheur ne vient jamais seul, le docteur a annoncé que 20 autres malades quitteront le CHUO dans les prochains jours, après les signes de guérison qui seront prouvés après quelques jours par les résultats des analyses. Dr Moufok Nadjet, a tout de même affirmé que les cas libérés seront sous contrôle durant les deux prochaines semaines, pour s’assurer que le virus est complètement « battu ». Le service qui a entamé il y a une dizaine de jours le protocole de traitement des cas de coronavirus avec de la chloroquine, avait relevé des résultats « encourageants pour la plupart ». Le service qui prend en charge plus que la moitié des cas avérés du coronavirus à Oran, avait libéré vendredi dernier les trois premiers cas complètement guéris du coronavirus a indiqué le Pr Mouffok, précisant que « l’ensemble des patients pris en charge au niveau du service se portent bien ». La chloroquine est désormais l’arme fatale contre ce Covid-19. Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Pr. Abderrahmane Benbouzid, avait affirmé lundi que les résultats de traitement des premiers cas soumis au protocole à base de chloroquine étaient « satisfaisants ». M. Benbouzid a déclaré qu’un protocole de 10 jours a déjà été mis en marche. « Ce n’est qu’à la fin de ces 10 jours qu’on pourra tirer conclusion, on pourra dire alors si c’est une ébauche de résultats prometteurs ou pas.  » a-t-il mentionné, tout en précisant que dans le peu de fois où cette chloroquine a été utilisée, les résultats étaient plus que satisfaisant. « Le choix de cet  antipaludique pour soigner les malades atteints du Covid-19 s’est fait au regard des expériences menées dans d’autres pays qui ont un système de santé de qualité », a-t-il expliqué, citant, à ce titre, le cas de la Chine qui « semble avoir réussi à contenir l’épidémie ».

Medjadji H.
Mercredi 8 Avril 2020 - 16:49
Lu 4896 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 24-09-2020.pdf
3.86 Mo - 23/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+